Algeriades > 2003 > Quinzaine du cinéma algérien

  Quinzaine du cinéma algérien à Montreuil

Ouverte avec Un rêve algérien de Jean-Pierre Lledo, en avant-première mondiale, la Quinzaine du cinéma algérien, organisée par la ville de Montreuil, proposait une vingtaine de films en présence des réalisateurs conviés à des rencontres discussions.

Dans son dernier long métrage documentaire, qui a bénéficié de l’avance sur recettes du CNC en France, Jean-Pierre Lledo est retourné en Algérie en compagnie d’Henri Alleg, l’ancien directeur du quotidien Alger républicain, le militant de l’ex-Parti communiste algérien et auteur de La Question. Émouvant et drôle, Un rêve algérien rend un hommage appuyé à des militants français et algériens qui ont osé clamer un rêve de fraternité, rudement mis à l’épreuve durant la guerre de sept ans.

La Quinzaine donnait en outre l’occasion de voir ou revoir Chronique des années de braise de Mohamed Lakhdar-Hamina, Une si jeune paix de Jacques Charby, La Question de Laurent Heynemann, Les Hors-la-loi de Tewfiq Farès, Omar Gatlato de Merzak Allouache, Le Charbonnier de Mohamed Bouamari, Avoir vingt ans dans les Aurès de René Vautier, L’Aube des damnés d’Ahmed Rachedi, Noua d’Abdelaziz Tolbi, Nahla de Farouk Beloufa, La Bataille d’Alger de Gillo Pontecorvo, Touchia de Rachid Benhadj, Douleur muette d’Azzeddine Meddour, et enfin trois documentaires et deux fictions, L’Empire des rêves et Lumières, de Jean-Pierre Lledo. (photo La Bataille d’Alger)



- 30 mai - 10 juin 2003, Quinzaine du cinéma algérien à Montreuil / Cinéma Le Méliès, Tel. : 01 48 70 69 13

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.