Algeriades > 2002 > Printemps berbère à l’Entrepôt

  Printemps berbère à l’Entrepôt

Outre trois concerts de Bady Ag Alhassane (chants touareg), Nadia At Mansur (chants soufis de Kabylie) et Akli D. (pop kabyle), pour célébrer le Printemps berbère, l’Association Tamazgha et l’Entrepôt à Paris proposaient deux rencontres avec l’anthropologue Farida Aït Ferroukh et le journaliste Farid Alilat, auteurs respectivement de Cheikh Mohand, le souffle fécond et de Vous ne pouvez pas nous tuer, nous sommes déjà morts.
Le livre de Farida Aït Ferroukh, se penche sur la figure du poète et saint homme Cheikh Mohand et sur la place qu’il conserve dans la culture kabyle, un siècle après sa mort. Celui de Farid Alilat, coécrit avec Shehrazade Hadid, revient quant à lui sur les émeutes du printemps 2001.
Jusqu’au 30 avril, l’Entrepôt proposait également de découvrir Ur Nettruz ur nkennu (Messages kabyles) un documentaire de Nadia Dalal (52 min., Fr, 2002) tourné sur les pas de Shamy Chemini, l’ancien chanteur du groupe pop les Abranis, de retour dans une Kabylie en ébullition.

- Concerts : 2 mai 2002, Bady Ag Alhassane ; 3 mai, Akli D ; 4 mai, Nadia At Mansur (chant) et Malika Ouahès (guitare, chant)
- Rencontres : 7 mai avec Farida Aït-Ferroukh ; 8 mai avec Farid Alilat

- 2 - 8 mai 2002, Printemps berbère à L’Entrepôt, Paris 14è

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.