Algeriades > 2006 > Pour une histoire critique et citoyenne

  Pour une histoire critique et citoyenne : le cas de l’histoire franco-algérienne

"Dans un contexte où s’affrontent, sur le sujet sensible de l’histoire franco-algérienne, les porte-parole de groupes de mémoire adverses, et des pressions ou injonctions d’histoires des deux côtés de la Méditerranée, le colloque se propose, pour assainir et apaiser le débat, de rendre la parole à l’histoire. Sont donc invités surtout des historiens, français, autres européens, et algériens. En effet, seule une histoire élaborée en partenariat, et fondée sur l’échange et le dialogue international, est susceptible de fortifier sainement les relations internationales, en particulier entre l’Algérie et la France. Le colloque est conçu pour aborder la moyenne et la courte durée. Il ne devra pas se limiter aux aspects politiques, afin d’embrasser aussi bien l’économie que les migrations, le poids des structures sociales et des mentalités, voire de l’inconscient. Mais il devra aussi parler d’histoire politique, d’histoire militaire, de la colonisation, des résistances à la colonisation, et du nationalisme ; sans compter encore de culture, de littérature et d’art. Au-delà, cette initiative ambitionne sur le court terme l’intensification des relations inter-méditerranéennes. A plus long terme, elle se donne des objectifs concrets comme, par exemple, la conception d’ouvrages historiques, de vulgarisation et/ou de recherche conçus en partenariat franco-algérien, ou la constitution d’une commission mixte d’historiens algériens et français en vue de la réécriture concertée des manuels d’histoire de part et d’autre de la Méditerranée."



- 20 - 22 juin 2006, Colloque "Pour une histoire critique et citoyenne : le cas de l’histoire franco-algérienne", Ecole normale supérieure Lettres et Sciences humaines, Lyon



> Programme

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.