Algeriades > 2002 > Photographie et histoire

  Photographie et Histoire

Poursuivant la réflexion sur les modalités de production et de diffusion de la photographie, les animateurs de ce séminaire ont tenu à rappeler que "le photo-journalisme a véritablement acquis ses lettres de noblesse durant la Guerre d’Espagne alors qu’émerge la notion de correspondant de guerre, un nouveau type de photographe qui devait avoir rapidement de l’avenir". Ils se sont proposé d’examiner "comment et dans quelles conditions des photographes comme Capa et Gerda Taro rendent compte des événements avec un appareil de petit et un moyen format (décembre 2001). En opposition avec la démarche des deux premiers, [...] à travers l’œuvre d’un photographe et l’étude d’un thème, les intervenants se sont également posé la question de "comment des photographes, actifs en France entre 1940 et 1944, ont ou non inscrit leur démarche et leur production dans la collaboration (Les Seeberger pendant l’occupation, février 2002).
Ils ont ensuite abordé "le travail encore trop peu connu d’Elie Kagan, grand témoin des mouvements et des conflits sociaux des années soixante et soixante-dix et notamment de la nuit sanglante du 17 octobre 1961*, en pleine guerre d’Algérie" (mars 2002). Ce fut l’occasion pour Thérèse Blondet-Bisch, du Musée d’histoire contemporaine/BDIC qui a hérité des archives d’Elie Kagan, de présenter le fonds constitué de 300 000 négatifs, de milliers de tirages, mais aussi des agendas ou des feuilles de piges du photographe.
La séance d’avril 2002 a porté, quant à elle, sur Les agences photographiques françaises face aux conflits armés, de la guerre du Golfe aux guerres dans les Balkans.



- Mars 2002, Elie Kagan, La mémoire visuelle d’un photographe qui voulait témoigner par Thérèse Blondet-Bisch, Société française de photographie, Bibliothèque nationale de France 71, rue de Richelieu, Paris 2è, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.