Algeriades > 2018 > Nourredine Saadi | نورالدين سعدي

  Hommage à Nourredine Saadi (1944-2017)

L’universitaire et écrivain Nourredine Saadi (Nono pour les amis) est décédé le 14 décembre 2017 à Paris, à l’âge de 73 ans, des suites d’un cancer. Il a été inhumé le 18 décembre au cimetière de Thiais, en région parisienne. C’est une très grande perte pour la scène culturelle algérienne. Boulevard de l’abîme, son dernier roman, a été publié en septembre aux éditions Barzakh.

Né en 1944 à Constantine, Nourredine Rabah Saadi a poursuivi ses études à Alger ou il a été professeur de droit à l’université jusqu’en 1994. Quittant l’Algérie à cette date, il a enseigné le droit public à l’université d’Artois avant de prendre sa retraite en 2014.

Nourredine Saadi a publié des romans, Dieu-le-fit, La Maison de lumière et La Nuit des origines, ainsi qu’un recueil de nouvelles, Il n’y a pas d’os dans la langue. Il a en outre consacré deux ouvrages aux plasticiens Rachid Koraïchi et Denis Martinez, et un troisième à la chanteuse Houria Aïchi. Il a enfin cosigné Matoub Lounès, mon frère, en collaboration avec Malika Matoub.
Chroniqueur attentif de la société algérienne et observateur avisé de la vie culturelle, il est enfin l’auteur de nombreux textes et articles. (Crédit Photo : DR)



24 février 2018, de 15 h à 18 h, Hommage à Nourredine Saadi, intellectuel, écrivain, militant, Paris / Association de culture berbère



- Veillée : 17 décembre 2017 de 18 h à 21 h, Paris / Association de culture berbère (ACB)


Bibliographie :


Boulevard de l’abîme (roman)
(Alger, Barzakh, 2017)

- Alloula, vingt ans déjà ! (collectif)
Textes réunis et présentés par Nourredine Saadi
Contributions de Malek Alloula, Abdelmadjid Kaouah, Jawida Khadda, Denis Martinez (dessins), Benamar Mediene, Arezki Metref, Nourredine Saadi et Habib Tengour
(Alger, Apic, 2014)
- Houria Aïchi. Dame de l’Aurès
(Alger, Chihab, 2013)
- Il n’y a pas d’os dans la langue (nouvelles)
(La Tour d’Aigues/Alger, L’Aube/Barzakh, 2008)
- La Nuit des origines (roman)
(La Tour d’Aigues, L’Aube, 2005)
- Journal intime et politique, Algérie 40 ans après (collectif)
Mohamed Kacimi, Nourredine Saadi, Boualem Sansal, Leïla Sebbar
(Editions de l’Aube et Littera 05, 2003)
- Denis Martinez, peintre algérien
(Manosque, Le Bec en l’air, 2003)
(Alger, Barzakh, 2003)
- La Maison de lumière (roman)
(Paris, Albin Michel, 2000)
- Koraïchi, portrait de l’artiste à deux voix
par Nourredine Saadi et Jean-Louis Pradel
(Arles, Actes Sud, 1999)
- Matoub Lounès, mon frère (biographie)
en collaboration avec Malika Matoub
(Albin Michel, 1999)
- Dieu-le-fit (roman)
(Albin Michel, 1996)
- Norme sexualité reproduction (essais)
dir. Nadir Marouf, Nourredine Saadi
(Paris, L’harmattan, 1996)
- Femmes et lois en Algérie (essai)
Préface de Fatima Mernissi
(Casablanca, Le Fennec, 1991)

Lire aussi
La Nuit des origines
La Maison de lumière


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.