Algeriades > 2004 > Nina Bouraoui

  Poupée bella

"C’est un journal amoureux. C’est l’histoire des vies, intérieures et extérieures : ma famille, mes pays, mes désirs, les mots. C’est le journal, de mon adolescence, de ma vie adulte : la Suisse, la France, le milieu des filles. C’est le journal de l’écriture aussi. Quand ai-je écrit pour la première fois ? Aimer, Ecrire, sont les deux actes fondateurs de ma vie, inséparables, l’un nourrissant toujours l’autre, l’un racontant toujours l’autre. J’ai voulu faire le compte des liens et des séparations. C’est le livre des mouvements du coeur, de ses forces, de ses fragilités. C’est un bréviaire amoureux, de Zürich à Ferney, d’Abu Dhabi à Paris. C’est aussi le livre des femmes, de toutes les femmes. Je ne suis pas innocente. J’ai toujours succombé à la beauté. J’écris pour dire ce ravissement-là. C’est un livre blanc, au plus près de moi, et au plus près de tous, parce qu’il s’agit toujours d’amour. Ainsi le journal devient un roman. Parce que toutes les femmes de ma jeunesse, sont devenues les femmes de ma vie, ce livre est l’histoire des strates amoureuses qui me composent." (présentation de l’éditeur)



Poupée bella
de Nina Bouraoui
(Paris, Stock, 2004)

Lire aussi
Appelez-moi par mon prénom de Nina Bouraoui
La Vie heureuse
Avant les hommes
Garçon manqué
Mes mauvaises pensées


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.