Algeriades > 2009 > Nadir Moknèche | نادير موقناش

  Le Harem de Mme Osmane

En 1993, alors que le pays entre dans la spirale de la violence, une ancienne combattante nationaliste se débat dans la conduite de sa vie, en compagnie de sa fille et des locataires de sa villa.
Primé Meilleur scénario 1998, Le Harem de Mme Osmane, qui a bénéficié de l’aide du Centre national du Cinéma français (CNC), a été tourné en quarante-deux jours à Tanger, avec un budget de dix millions de francs.
Né en 1965, Nadir Moknèche grandit à Alger avant de poursuivre le lycée à Paris. Après deux séjours à Londres et à Pérouse, c’est encore à Paris qu’il suit des cours d’art dramatique de 1989 à 1993. Jusqu’en 1995 à New York, il fréquente les cours de cinéma de la New School for Social Research et réalise deux courts-métrages, Jardin et Hanifa.
Le Harem de Mme Osmane est son premier long métrage.



- 5 novembre - 6 décembre 2009, "Cinéma (s) d’Algérie" à Marseille, par l’association Aflam
- 4 - 14 mars 2006, 17è Festival Travelling de Rennes
- 5è Biennale des Cinémas arabes à Paris, Institut du Monde Arabe, 30 juin - 9 juillet 2000


- 9 juin 2003 à 23h40 sur France 3
- 1ère Diff. TV : 9 octobre 2001 à 23h20 sur Canal Plus



Le Harem de Mme Osmane
un film de Nadir Moknèche
(100 min., Fr/Alg, 2000)
Prix de la Première oeuvre, 5è Biennale des Cinémas arabes, Paris
Avec Carmen Maura, Myriam Amarouchene, Linda Slimani, Nadia Kaci, Biyouna
- Sortie : 12 juillet 2000
- DVD (Gaumont Columbia Tristar, 2001)

Lire aussi
Goodbye Morocco
Délice Paloma
Viva Laldjérie
Lola Pater de Nadir Moknèche


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.