Algeriades > 2011 > Mustapha Benfodil | مصطفى بن فضيل

  De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla

"Odyssée poétique autour de la figure du harraga, De mon hublot... est une partition violente et lyrique, qui trace des trajectoires parallèles, celle d’une mère à la recherche de son fils englouti par la mer, celle d’une jeunesse algérienne en quête d’ailleurs, et celles, parfois cruelles, de leurs traversées houleuses."

Texte inédit de Mustapha Benfodil, entrepris fin 2009 au cours d’une résidence à bord d’un voilier naviguant en Méditerranée, De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla a auparavant été donné en lecture à Marseille (nov. 2010) et Alger (jan. 2011) par la metteure en scène Julie Kretzschmar et le chorégraphe Thierry Thieû Niang. Le texte a été créé, le 8 mars 2011, au Théâtre des Salins à Martigues.

Comédienne et metteur en scène formée au Conservatoire d’art dramatique de Montpellier, Julie Kretzschmar a initié une collaboration avec Mustapha Benfodil, en 2009, à partir d’une adaptation de son roman Archéologie du chaos (amoureux). (Photo © Nicolas Gerber, 2011)



- 8, 9 et 10 décembre 2011, Marseille / Théâtre Gyptis, 136, rue Loubon, 13003 Marseille, Tel. : 04 91 11 00 91
- 8 - 9 mars 2011, création, Théâtre des Salins - Scène nationale de Martigues / 3e Festival Mare Nostrum

- 24 janvier 2011, Mise en lecture par Julie Kretzschmar et Thierry Thieû Niang, Centre Culturel Français d’Alger
- 19 novembre 2010, Marseille / Friche Belle de Mai / 5e Rencontres à l’échelle
- 21 - 22 novembre 2009, Marseille / 4e Rencontres à l’échelle / Friche la Belle de mai


- De mon hublot utérin je te salue humanité et te dis blablabla
de Mustapha Benfodil (inédit)
Conception, mise en scène et chorégraphie de Julie Kretzschmar et Thierry Thieû Niang
Avec Elisabeth Moreau, Samir El Hakim, Najib Oudghiri, Thomas Gonzalez, Lucas Manganelli
Une création de la Compagnie l’Orpheline

Lire aussi
End/Igné de Mustapha Benfodil
Archéologie du chaos (amoureux)
Mustapha Benfodil censuré à Sharjah
Clandestinopolis
Les Borgnes ou le colonialisme intérieur brut


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.