Algeriades > 2013 > Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica

  70e Mostra de Venise

Contre toute attente, au regard des pronostics de la presse qui a parié notamment sur Kaze Tachinu de Hayao Miyazaki, Philomena de Stephen Frears ou Under the skin de Jonathan Glazer, le Lion d’or 2013 est allé à Sacro GRA de l’Italien Gianfranco Rosi, un documentaire décrit comme un film âpre en forme de tranches de vie sur le GRA comme Grande Raccordo Anulare romain, le plus grand "périph" du pays. Le Lion d’argent du meilleur réalisateur a récompensé le Grec Alexandro Avranas pour Miss Violence et le Grand Prix du jury est revenu à Stray Dogs de Tsai Ming-liang.
Philomena de Stephen Frears a, pour sa part, obtenu le Prix Osella pour le meilleur scénario.

La Mostra de Venise, le plus vieux festival de cinéma du monde dont la première édition s’est tenue en 1932, fêtait ses 70 ans. Régulièrement annoncé en difficulté, Venise demeure l’un des plus grands rendez-vous du calendrier cinématographique international face à Cannes, Berlin et aujourd’hui Toronto. Le jury était présidé par Bernardo Bertolucci entouré notamment de la réalisatrice et écrivaine britannique Andrea Arnold, de l’actrice française Virginie Ledoyen, du directeur de la photographie franco-suisse Renato Berta, et de l’actrice allemande Martina Gedeck.

Parmi 53 films, 20 étaient en compétition pour le Lion d’or. Outre Child of God de James Franco (Etats-Unis), The Zero Theorem de Terry Gilliam (Royaume-Uni), Philomena de Stephen Frears (Royaume-Uni) et Kaze Tachinu de Hayao Miyazaki (Japon), la compétition comptait également Es-Stouh (Les Terrasses) de Merzak Allouache (Algérie), Ana Arabia d’Amos Gitaï (Israël) et Stray Dogs de Tsai Ming-liang (Chine).

Sur les 18 film de la programmation Orizzonti, dont le jury était présidé par l’américain Paul Schrader venu avec The Canyons, la sélection comprenait Mahi va gorbeh (Fish & Cat) de Shahram Mokri (Iran) et Bauyr (Little Brother) de Serik Aprymov (Kazakhstan). Et parmi les œuvres présentées en séances spéciales, dont Gravity qui a fait l’ouverture du festival, un thriller de science-fiction du Mexicain Alfonso Cuaron, avec Sandra Bullock et George Clooney, citons Walesa, Czlowiek z Nadziei d’Andrzej Wajda (Pologne), Die Andere Heimat – Chronik Einer Sehnsucht d’Edgar Reitz (Allemagne) ou encore Redemption, un court-métrage du Portugais Miguel Gomes dont on attend un long-métrage inspiré des Mille et une nuits, après le succès de Tabou.

L’Américain William Friedkin a réçu un Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière. Âgé de 78 ans, le cinéaste avait été nommé 10 fois aux Oscars en 1973 pour L’Exorciste. Deux ans auparavant, French Connection lui avait valu cinq Oscars, dont celui du meilleur réalisateur. William Friedkin est aussi l’auteur d’un chef-d’œuvre méconnu dont le tournage a été un enfer, The Sorcerer (Le Convoi de la peur, 1977), adapté du Salaire de la peur de Georges Arnaud et déjà porté à l’écran par Henri-Georges Clouzot.

Dans la section Venice Classics, il fallait noter la projection de Pane e cioccolata (Pain et chocolat | Bread and Chocolate) de Franco Brusati (Ita, 1974), avec Nino Manfredi, ou encore The Sorcerer de William Friedkin (USA, 1977).



- 28 August - 7 September 2013, 70th Venice Film Festival


Le Palmarès 2013

- Lion d’or : Sacro GRA de Gianfranco Rosi
- Lion d’argent du meilleur réalisateur : Alexandro Avranas pour Miss Violence
- Grand Prix du Jury : Stray Dogs de Tsai Ming-liang
- Coupe Volpi - interprétation féminine : Elena Cotta dans Via Castellana Bandiera
- Coupe Volpi - interprétation masculine : Themis Panou dans Miss Violence
- Prix Spécial du Jury : Die Frau des Polizisten de Philip Gröning
- Prix Osella pour le meilleur scénario : Philomena de Stephen Frears
- Prix Marcello Mastroianni du meilleur jeune interprète : Tye Sheridan dans Joe
- Prix Luigi de Laurentiis du 1er film : White Shadow de Noaz Deshe
- Prix Orizzonti : Eastern Boys de Robin Canpillo


Sélection officielle

- Es-Stouh | Les Terrasses de Merzak Allouache (Algérie)
- L’intrepido de Gianni Amelio (Italie)
- Miss Violence d’Alexandro Avranas (Grèce)
- Tracks de John Curran (Royaume-Uni)
- Via Castellana Bandiera d’Emma Dante (Italie, Suisse)
- Tom à la ferme de Xavier Dolan (Canada)
- Child of God de James Franco (Etats-Unis)
- Philomena de Stephen Frears (Royaume-Uni)
- La Jalousie de Philippe Garrel (France)
- The Zero Theorem de Terry Gilliam (Royaume-Uni)
- Ana Arabia d’Amos Gitaï (Israël)
- Under the skin de Jonathan Glazer (Royaume-Uni)
- Joe de David Gordon Green (Etats-Unis)
- Die Frau des Polizisten de Philip Gröning (Allemagne)
- Parkland de Peter Landesman (Etats-Unis)
- Stray Dogs de Tsai Ming-liang (Chine)
- Kaze Tachinu de Hayao Miyazaki (Japon)
- The Unknown Known d’Errol Morris (Etats-Unis)
- Night Moves de Kelly Reichardt (Etats-Unis)
- Sacro GRA de Gianfranco Rosi (Italie)

Orizzonti

- Bauyr (Little Brother) de Serik Aprymov (Kazakhstan)
- Je m’appelle hmm… d’Agnès B. (France)
- Eastern Boys de Robin Campillo (France)
- Palo Alto de Gia Coppola (Etats-Unis)
- Ruin d’Amiel Courtin-Wilson et Michael Cody (Australie)
- The Audition de Michael Haussmann (Italie)
- Il Terzo Tempo d’Enrico Maria Artale (Italie)
- Mahi va gorbeh (Fish & Cat) de Shahram Mokri (Iran)
- Vi är bäst ! (We Are Best !) de Lukas Moodysson (Suède, Danemark)
- Wofskinder (Wolfschildren) de Rick Ostermann (Allemagne)
- La Vida Después de David Pablos (Mexique)
- Algunas Chicas de Santiago Palavecino (Argentine)
- Medeas d’Andrea Pallaoro (Italie)
- Still Life d’Uberto Pasolini (Royaume-Uni, Italie)
- Piccola Patria d’Alessandro Rossetto (Italie)
- La Prima Neve d’Andrea Segre (Italie)
- Jigoku De Naze Worui (Why Don’t You Play in Hell) de Sono Sion (Japon)
- Sacrament de Ti West (Etats-Unis)

Séances Spéciales

- Harlock : Space Pirate de Shinji Aramaki (Japon)
- Feng Ai de Wang Bing (Chine)
- Gravity d’Alfonso Cuaron (Etats-Unis)
- Cuccia – Summer 82 When Zappa Comes To Italy de Salvo Cuccia (Italie)
- Pine Ridge d’Anna Eborn (Danemark)
- The Armstrong Lie d’Alex Gibney (Etats-Unis)
- Redemption de Miguel Gomes (Portugal, court-métrage)
- Ukraina Ne Bordel (Ukraine Is Not A Brothel) de Kitty Green (Australie)
- Moebius de Kim Ki-duk (Corée du Sud)
- Locke de Steven Knight (Royaume-Uni)
- Une promesse de Patrice Leconte (France)
- Wolf Creek de Greg McLean (Australie)
- Con il Fiato Sospeso de Costanza Quatriglio (Italie)
- Amazonia de Thierry Ragobert (France)
- Die Andere HeimatChronik Einer Sehnsucht d’Edgar Reitz (Allemagne)
- Yurusarezaru Mono de Lee Sang-il (Japon)
- The Canyons de Paul Schrader (Etats-Unis)
- Walesa, Czlowiek z Nadziei d’Andrzej Wajda (Pologne)
- At Berkeley de Frederick Wiseman (Etats-Unis)

Lire aussi
71e Mostra de Venise
73e Mostra de Venise
72e Mostra de Venise


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.