Algeriades > 2004 > Mohamed Rouabhi

  Providence Café

"Dans l’Amérique profonde, celle de l’ancien sénateur Bush devenu président, puis gendarme du monde, il y a un bar perdu près de la frontière mexicaine, le Providence Café. Ceux qui le fréquentent refont l’histoire tous les jours, accablés de chaleur, d’ennui et de délires xénophobes. Leur univers, c’est celui de la télévision et de l’alcool. Prisonniers de leur vie dérisoire, de souvenirs qu’ils n’arrivent pas à identifier, d’une mémoire qui fuit doucement, ils passent leur journée à boire et à raconter la désolation et la misère de leur existence. Ils entretiennent les mythes racistes sur les Indiens, les Chinois, la nature et le monde, relayés par une télévision qui distille une réalité faussée entre les publicités et le grand show du soir animé par le célèbre Larry Stocker, le gagman le plus mauvais du monde. Car la médiocrité est un autre visage de Providence Café."



- Diff. TV : 14 février 2004 à 15h15 sur Arte (câble)



- 4 mars - 13 avril 2003, Théâtre du Rond Point, Paris



Providence Café
de Mohamed Rouabhi
(Arles, Actes Sud, 2003)
Mise en scène de l’auteur
Avec Thierry Beccaro, Laurent Gamelon, Manuel Le Lievre, Dominique Pinon, Florence Thomassin
- Sortie en DVD : février 2004

Lire aussi
Moins qu’un chien de Charles Mingus
Darwich, deux textes, par Mohamed Rouabhi
Requiem opus 61
El Menfi
Malcolm X
Vive la France


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.