Algeriades > 2002 > Mohamed Rouabhi

  El Menfi

El Menfi est née des ateliers d’écriture que Mohamed Rouabhi a animés, en 1999, dans un camp de réfugiés à Ramallah, ville jumelée avec Saint-Denis. Là-bas, Mohamed Rouabhi dit s’être "retrouvé face au personnage de Mahmoud Darwich. Ce poète, exilé, si déçu le jour où il a pu retrouver son village qu’il est reparti. J’en ai fait une fiction".
A cheval sur plusieurs exils, cette fable sur le thème de l’identité et de la terre scelle les destins de quatre personnages. Il y a là un poète palestinien qui a grandi aux États-Unis avant de perdre la vue à Beyrouth où il était correspondant de guerre en 1982. Établi à Paris, celui-ci fait venir des territoires occupés une jeune fille qui devient sa secrétaire.
Il y a ensuite une journaliste franco-algérienne dont le père a disparu au cours de la nuit du 17 octobre 1961 à Paris, sans compter un jeune Algérien en route pour les camps d’entraînement en Afghanistan.
A Ramallah comme à Epinay, Nadine Varoutsikos a organisé des ateliers de théâtre autour du texte. Mais si la version créée à Epinay a pu être représentée à Ramallah, en juillet 2000, les comédiens de la version arabe n’ont pu se rendre en France pour cause de nouvelle Intifada.



- 15 - 20 mars 2002, Studio Théâtre d’Alfortville, Tel : 01 48 93 99 56
- 1er - 8 mars 2002, Maison du Théâtre et de la Danse, Épinay-sur-Seine, Tel : 01 48 26 45 00
- 23 - 28 janvier 2001, Maison du Théâtre et de la Danse, Épinay-sur-Seine, Tel : 01 48 26 45 00



El Menfi (L’Exilé)
de Mohamed Rouabhi
Mise en scène de Nadine Varoutsikos

Lire aussi
Darwich, deux textes, par Mohamed Rouabhi
Malcolm X
Vive la France
Providence Café
Moins qu’un chien de Charles Mingus
Requiem opus 61


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.