Algeriades > 2004 > Mohamed El Badji | محمد الباجي

  Mohamed El Badji

Outre l’association El Fen el Acil initiatrice du rendez-vous, le concert organisé en hommage à cette grande figure du chaâbi, disparue il y a un an, a notamment accueilli un compagnon du répertoire comme Abdelkader Chaou.
Auteur, compositeur et interprète, décédé le 28 juin 2003 à son domicile d’El Mouradia, Mohamed El Badji est né en 1933 dans le quartier populaire de Belcourt. Arrêté durant la grève des huit jours en 1957, il est torturé avant d’être condamné à mort dans la tristement réputée prison de Barberousse (aujourd’hui Serkadji) où il y restera jusqu’à sa libération au printemps 1962.
Dans sa cellule, il compose des chansons comme Bahr ettofane ou El-Maqnine ezzine qui deviendront des "classiques" du chaâbi. Plusieurs titres de son répertoire seront ainsi repris et popularisés par Boudjemâa El-Ankis, Amar Ezzahi, Aziouez Raïs, Abdelkader Chaou, feu Kamel Messaoudi, Réda Doumaz et Nadia Benyoucef. (Photo DR)



- 9 juillet 2004, Salle Ibn Zeydoun, Alger, Tel. : 19 213 (0)21 67 10 17

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.