Algeriades > 2000 > Mémoires de l’immigration algérienne

  Mémoires de l’immigration algérienne : la guerre d’Algérie en France

Devant la mobilisation de l’extrême droite, d’organisations de rapatriés et d’élus de Démocratie libérale qui s’étaient promis d’en interdire la tenue, ce colloque, programmé pour les 16 et 17 octobre, a été repoussé à deux reprises parce que les salles lui étaient refusées.
Prenant le relais d’une enquête réalisée auprès de jeunes issus de l’immigration, le colloque visait à "rompre le silence" sur la guerre d’Algérie afin "de leur permettre de dénouer -ou de renouer- les fils de leur histoire et de l’histoire de leurs parents quel que soit le camp dans lequel ces derniers se sont retrouvés".
Organisé à l’initiative du Centre régional d’étude et d’observation des politiques sociales (Creops), la rencontre a finalement eu lieu le 2 décembre sous protection policière. Elle a réuni des personnalités des deux rives, parmi lesquelles Henri Alleg, Francis Jeanson, Jean-Luc Einaudi, Ali Haroun et Omar Boudaoud.

- Décembre 2000, Mémoires de l’immigration algérienne : la guerre d’Algérie en France, Marseille

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.