Algeriades > 2007 > Malek Chebel

  L’esclavage en terre d’Islam : Un tabou bien gardé de Malek Chebel

"Dans l’esprit de beaucoup l’esclavage est une affaire de mauvais Blancs, aujourd’hui rongés par le remords et la culpabilité. La traite ? Des négriers patibulaires ou des planteurs de canne à sucre sans foi ni loi et cyniques. Posant sur ces postulats un regard neuf, Malek Chebel fait le voyage au pays des esclaves, tant en Afrique orientale que dans les pays du Sahel, du Maghreb et du Golfe, au Proche-Orient et en Asie. Il en tire un constat terrible : l’esclavage est en réalité la pratique la mieux partagée de la planète, un phénomène quasi universel. Depuis plus de quatorze siècles, l’islam interdit de réduire quiconque en esclavage, croyant ou non-croyant, Blanc ou Noir. Pourtant, ce phénomène demeure encore vivace : l’islam couvre-t-il les esclavagistes ? Les encourage-t-il ? Qui s’en soucie dès lors que le tabou occulte ces questions qui dérangent ? Pour décrypter les nouvelles formes que prend la servitude dans le monde arabo-musulman, l’auteur reconstitue avec minutie le développement d’une culture esclavagiste qui s’est greffée sur l’islam."



- L’esclavage en terre d’Islam : Un tabou bien gardé
de Malek Chebel
(Paris, Fayard, 2007)
Parution : 12 septembre

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.