Algeriades > 2010 > Maïssa Bey | مايسة باي

  Puisque mon coeur est mort

"« Me couler dans le moule. Sourire quand j’avais envie de pleurer, me taire quand j’avais envie de crier. Mais c’était un autre temps. Le temps où le soleil éclairait encore le monde. Maintenant, je ne veux plus faire semblant. Que m’importent l’opprobre, l’exclusion ? Je n’ai plus rien à perdre puisque j’ai tout perdu. Puisque mon cœur est mort. »
Aïda, algérienne, divorcée, quarante-huit ans, et maintenant orpheline de son fils, assassiné. Pour ne pas perdre la raison, elle lui écrit dans des cahiers d’écolier. Et à travers ce dialogue solitaire, peu à peu elle avance, inexorable, vers son destin. Mektoub.
Un roman fait d’ombres et de lumière - éblouissant." (Présentation de l’éditeur)



Puisque mon coeur est mort
de Maïssa Bey
(La Tour d’Aigues/Alger, L’Aube/Barzakh, 2010)

Lire aussi
Hizya de Maïssa Bey
Bleu, blanc, vert
Madame La France


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.