Algeriades > 2003 > Made in Paris

  Made in Paris

Outre des travaux de l’Algérienne Samta Benyahia, qui poursuit sa recherche sur les figures et les signes d’une mémoire féminine et d’une filiation maghrébine et méditerranéenne, l’exposition "Made in Paris" donne à voir un film sur les préparatifs de la Marocaine Majida Khattari et ses défilés de mode troublants, où elle renvoie à l’enfermement du corps féminin et d’abord dans le monde arabe et musulman ; on y verra également une sélection des portraits de femmes, pleins de violence contenue, réalisés par le Français Marc Garanger durant son service militaire en Algérie, et des photographies de l’artiste d’origine iranienne Ghazel qui donne à découvrir des fragments de son colloque intime avec le voile. (photo Edouard Nono, Nuit du Destin (Night of Destiny) de Samta Benyahia, Exposition "Paris pour Escale", Musée d’art moderne de la Ville de Paris, 2000)


- 3 - 27 June 2003, "Made in Paris", London / TheSpace@inIVA

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.