Algeriades > 2000 > Louis Martinez

  Denise ou le corps étranger

Professeur de langue et de littérature russes, ce natif d’Oran est également traducteur de Pouchkine et Soljenitsyne. Ce premier roman met en scène un personnage au destin tragique comme une allégorie de l’Algérie des années 1910.

Denise ou le corps étranger
de Louis Martinez
(Paris, Fayard, 2000)

Lire aussi
Le Temps du silure


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.