Algeriades > 2003 > Le XXe siècle dans l’art algérien

  Le XXe siècle dans l’art algérien

Réalisée avec le concours du critique Ramon Tio Bellido, en partenariat avec le musée des Beaux-Arts d’Alger et l’Institut du monde arabe à Paris, l’exposition se proposait de faire découvrir un ensemble significatif d’œuvres de l’art algérien du XXe siècle, avec le souci d’aborder "les questions que pose l’art algérien, qui sont des questions qui se posent dans beaucoup d’anciennes colonies françaises : la difficulté à se positionner par rapport à ce qui est, malgré tout, un modèle franco-français, et au-delà occidental, les possibilités de synthèse éventuellement avec la culture locale, ethnique, et ce que ça peut poser comme problèmes, notamment en termes de reconnaissance."
On pouvait y voir des œuvres d’Azouaou Mammeri, Abdelhalim Hemche, Mohamed Temmam, Baya Mahieddine, Mohammed Khadda, M’Hamed Issiakhem, Mohamed Louail, Choukri Mesli, Denis Martinez, Smaïl Samson, Houria Niati, Malek Salah, Zoubir Hellal, Samta Benyahia, et enfin de Zineb Sedira, Karim Sergoua et Ammar Bouras. (photo L’Homme en bleu de Mohamed Temmam, © MNBA)



- 17 juillet - 24 août 2003, "Le XXe siècle dans l’art algérien", Paris / Orangerie du Sénat
- 4 avril - 15 juin 2003, Marseille / Château Borély



Le XXe siècle dans l’art algérien
Textes de Ramon Tio Bellido, Malika Dorbani-Bouabdellah, Dalila Mahammed-Orfali, Fatma-Zohra Zamoum
(Paris, Aica Press, 2003)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.