Algeriades > 2005 > Le Remords de l’Homme blanc

  Le Remords de l’Homme blanc

A travers un choix représentatif de près de 200 documents originaux (planches, illustrations, scripts...), l’exposition "Le Remords de l’Homme blanc" confronte quatre auteurs européens de bande dessinée, "quatre artistes qui ont vécu, chacun à sa manière, la colonisation, la décolonisation et ses conséquences jusqu’à aujourd’hui". Il y a là le Français Jacques Ferrandez et l’Algérie (Les Carnets d’Orient), l’Italien Hugo Pratt et l’Ethiopie (Corto Maltese), Jean-Philippe Stassen et le Congo belge (Deogratias) et enfin le Hollandais Peter Van Dongen et l’Indonésie (Rampokan).
Avec le souci de donner à comprendre "les liens entre l’aventure et l’Histoire", l’exposition a pour ambition de contribuer à éclairer, "le mécanisme de la représentation de l’autre - de l’ "indigène" à l’ "autochtone" - dont l’usage, à travers les siècles, a pu fournir des arguments justifiant son infériorisation jusqu’à susciter, dans certains cas, une volonté d’extermination.... C’est surtout l’occasion "de rendre hommage à quatre artistes de bande dessinée qui ont apporté leur contribution à une représentation intelligente de ces instants de notre histoire." Pour les promoteurs de l’exposition, la démarche de ces quatre artistes de renommée internationale "contribue à l’entretien de la mémoire, en diffusant une connaissance historique de façon sensible et précise ; elle apporte une réflexion citoyenne utile à la prévention du racisme et des discriminations de tous ordres : ils en décryptent le mécanisme représentatif et, ce faisant, ils apportent à la bande dessinée la preuve éclatante qu’elle est un puissant vecteur de diffusion et d’appréhension de la cause humanitaire."
Le commissariat de cette exposition a été confié à l’historien Sylvain Venayre, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Paris-1 Panthéon-Sorbonne et auteur de La Gloire de l’Aventure. Genèse d’une mystique moderne. 1850-1940 (Aubier, 2002)



- 12 février - 3 avril 2005, "Le Remords de l’Homme blanc", Charleroi / Palais des Beaux-Arts, Place du Manège

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.