Algeriades > 2000 > La Guerre d’Algérie...

  La Guerre d’Algérie au miroir des décolonisations françaises

Cette guerre qui ne s’est pas achevée en 1962, comme on peut le lire dans la présentation des actes * du colloque, "s’est prolongée, de part et d’autre de la Méditerranée, par une "guerre des mémoires" du fait de l’ampleur des blessures qu’elle a causées et dont beaucoup ne sont pas encore cicatrisées". Abordant la guerre d’Algérie dans la perspective de la décolonisation française dont elle constitue l’un des épisodes les plus tragiques, quelque quarante contributeurs français et algériens ont tenté de nous éclairer sur les difficultés du travail de l’historien face à ses sources écrites ou orales.
Les participants ont également cherché à déterminer de nouvelles problématiques rendues possibles notamment par l’accès à de nouveaux fonds d’archives.
Le colloque s’est tenu à l’université de Paris-Sorbonne, en l’honneur de l’historien Charles-Robert Ageron.

- 23 - 25 novembre 2000, La Guerre d’Algérie au miroir des décolonisations françaises, Paris

* La Guerre d’Algérie au miroir des décolonisations françaises
(Paris, Société Française d’Histoire d’Outre-Mer, SFHOM, 2000)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.