Algeriades > 2003 > L’Algérie au féminin

  L’Algérie au féminin

A l’occasion de la journée internationale des femmes et en marge de "Djazair, une Année de l’Algérie en France", le Forum de Images proposait un bouquet de films et de rencontres débats en présence d’un très grand nombre d’actrices et de réalisatrices des deux rives et parmi elles, Aure Attika, Évelyne Bouix, Catherine Breillat, Dominique Cabrera, Fanny Cottençon, Keltoum, Bernadette Lafont, Gabrielle Lazure, Tonie Marshall, Marie-France Pisier, Nadia Samir, Agnès Varda et Elsa Zylberstein.
On y a évoqué les "Actrices algériennes des années 60, 70 et 80" en compagnie de Chafia Boudraa, Fettouma Ousliha, Fatima Belhadj, Biyouna et Ibtissem Djouadi (8 mars), les "Comédiennes issues de l’immigration algérienne en France" avec Rachida Brakni, Fejria Deliba, Linda Chaïb et Lynda Benahouda (8 mars) et "Réalisatrices d’ici et de là-bas" (9 mars) en présence d’Assia Djebbar, Yamina Benguigui, Yamina Bachir-Chouikh et Rachida Krim.
On pouvait également y voir ou revoir Le Vent des Aurès de Mohamed Lakhdar Hamina, Premier pas de Mohamed Bouamari, Samia de Philippe Faucon, Inch’Allah dimanche de Yamina Benguigui et La Nouba des femmes du mont Chenoua d’Assia Djebbar. Le programme des projections prévoyait en outre plusieurs courts-métrages, dont Le Petit chat est mort de Fejria Deliba (12 min., Fr, 1991) ou encore Dounia de Zaïda Ghorab-Volta (17 min., Fr, 1997).



- 7 - 9 mars 2003, Forum des images, Paris 1er

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.