Algeriades > 2017 > Karim Moussaoui | كريم موساوي

  En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui

"Aujourd’hui, en Algérie, trois histoires, trois générations. Mourad, un promoteur immobilier, divorcé, sent que tout lui échappe. Aïcha, une jeune fille, est tiraillée entre son désir pour Djalil et un autre destin promis. Dahman, un neurologue, est soudainement rattrapé par son passé, à la veille de son mariage.
Dans les remous de ces vies bousculées qui mettent chacun face à des choix décisifs, passé et présent se télescopent pour raconter l’Algérie contemporaine."




En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui (extrait)


- 25 - 31 juillet 2017, avant-première, en ouverture, 10e Festival international d’Oran du film arabe
- 30 juin - 9 juillet 2017, 45e Festival international du film de La Rochelle
- 1er juin 2017 à 17 h 20, projection en vo, Paris / Cinéma Reflet Médicis, 3, rue Champollion, Paris 5e
- 22 mai 2017 à 11 h, Salle Debussy, 24 mai à 13 h, Salle Bazin, 25 mai à 16 h 30, Salle Debussy, 70e Festival de Cannes / Sélection officielle / Un certain regard



En attendant les hirondelles
Un film de Karim Moussaoui
(90 min., Fr/Alg/All, 2016)
Avec Mohamed Djouhri (Mourad), Sonia Mekkiou (Lila), Mehdi Ramdani (Djalil), Hania Amar (Aïcha), Chawki Amari (Le Père d’Aïcha), Hassan Kachach (Dahman), Nadia Kaci (La Femme), Samir El Hakim (Le Frère), avec la participation d’Aure Atika
Sortie en salles : 8 novembre

Lire aussi
Les Jours d’avant


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.