Algeriades > 2007 > Kamel Ouali | كمال وعلي

  Le Roi Soleil

Le règne de Louis XIV (1643-1715) s’est accompagné d’une mystique du pouvoir absolu du "Roi Soleil", dont le culte fut symbolisé par l’édification du château de Versailles ; un rêve démesuré qui a nécessité quarante années de travaux et pour lequel le peuple a dû payer un lourd tribut. A partir de 1682, la cour va vivre là, dans un luxe d’ors, de plaisirs et de fêtes, où des auteurs viennent présenter leurs œuvres et où le théâtre fait partie des réjouissances avec Molière, Corneille et Racine. Car le siècle de Louis XIV est considéré comme celui d’un essor sans précédent de la vie artistique et littéraire, encouragée par le mécénat voulu par le roi.

Cette période voit notamment la création de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres (1663), celles de Peinture et de Sculpture (1664), des Sciences (1666) et d’Architecture (1671), dans le but de faire de la culture française une référence universelle et de Paris une capitale qui célébrerait la grandeur de son règne.
Dans un autre registre, le roi va être tiraillé entre sa vie d’homme et ses obligations de roi, en particulier lorsqu’il se résoudra à tourner le dos à Marie Mancini, une émigrée italienne sans naissance dans les bras de laquelle il a découvert l’amour, pour épouser l’infante d’Espagne.

Chorégraphe et metteur en scène du spectacle, Kamel Ouali s’est attaché à restituer les péripéties de ce règne et les fastes de la cour, de la jeunesse du monarque à l’avènement du Roi Soleil. L’entreprise a nécessité deux ans de préparation et de montage, un budget de quelque huit millions d’euros, 7 chanteurs, 2 comédiens, 30 danseurs, en tout une cinquantaine de personnes sur scène et davantage en coulisses, plus de 200 costumes et accessoires.

Avec la même équipe et la même formule que pour Les Dix commandements et Autant en emporte le vent, Le Roi Soleil a fait recette avant d’être représenté sur scène. Le succès du spectacle reposant en grande partie sur celui des chansons, l’album était disponible dès le 29 mars (Warner) et les deux premiers singles, "Être à la hauteur" et "Mon essentiel", sont vite devenus des tubes.
Produit par Dove Attia et Albert Cohen, à l’affiche du Palais des Sports à Paris à partir du 22 septembre 2005, puis en tournée de janvier à juin 2006, en France, en Suisse et en Belgique, le spectacle était de retour au Palais des Sports à Paris jusqu’au 23 décembre. La caravane du Roi Soleil était à nouveau en tournée du 2 février au 1er juillet 2007 avant un final au Palais des Sports à Paris.



- 6 - 7 juillet 2007, Paris / Palais Omnisports de Bercy
- Tournée 2007 : 2 février - 1er juillet 2007
- 22 septembre - 23 décembre 2006, Paris / Palais des Sports
- Tournée 2006 : 27 janvier - 10 juin 2006
- 22 septembre 2005 - 8 janvier 2006, Paris / Palais des Sports



Le Roi Soleil
Mise en scène et chorégraphie : Kamel Ouali
Direction musicale : Dove Attia, Roberto Ciurleo
Textes : Lionel Florence et Patrice Guirao
Réalisation musicale : Pierre Jaconelli
Chanteurs : Emmanuel Moire (Louis XIV), Anne-Laure Girbal (Marie Mancini), Christophe Maé (Monsieur, le frère du Roi), Lysa Ansaldi (Mme de Montespan), Merwan Rim (Le Duc de Beaufort), Victoria Petrossillo (Isabelle, la fille du peuple) et Cathialine Andria (Françoise d’Aubigné)
Comédiens : Marie Lenoir (Anne d’Autriche, La Voisin), Pierre Forest (Mazarin, Molière)
Costumes et accessoires : Dominique Borg
Décors : Alain Lagarde
Lumières : Xavier Lauwers
Son : Laurent Dumont, Manu Guiot

Lire aussi
Cléopâtre de Kamel Ouali


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.