Algeriades > 2006 > Jean-Loïc Le Quellec, Cécile Tréal, Jean-Michel Ruiz

  Maisons du Sahara, habiter le désert

"Habiter au désert, voilà qui semble paradoxal, puisque c’est, par définition, un lieu que la vie abandonne. Et pourtant, là, vivent depuis toujours des gens qui ont su, avec ingéniosité, tirer parti des rares matériaux disponibles pour se construire des maisons, et s’y abriter d’un climat inamical. Au désert, les contraintes sont maximales : soleil agressif, vents de sable et, rarement mais terriblement, pluies subites et diluviennes, voilà pour l’environnement. Pierres sèches, palmiers, acacias et cyprès, cuir et terre, voilà pour les matières premières. Autant dire que dans ces conditions, les choix architecturaux paraissent a priori des plus limités ! Or, la variété des habitations, leur adaptation aux modes de vie nomade ou sédentaire, leurs formes angulaires ou arrondies, leurs fonctions, leurs décors, tout montre que même en l’un des endroits du monde où la nature paraît la plus forte, c’est, finalement, la culture qui commande. Ce livre en apportera la preuve, en présentant la diversité des habitations du plus grand désert du monde, des maisons en pierres sèches du Sud mauritanien aux tentes targuies du Sahara central, de la zrîba tobboue à la khîma bédouine. On y suivra les ruelles obscures qui sillonnent les villes caravanières, pour aller longer les murets ceinturant les jardins des oasis - ces répliques du paradis. Au-delà du monde oasien, on découvrira également l’habitat des Sahariens, adapté au milieu aride, celui des Touaregs, des Maures, des Kababishs, des Toubous." (Présentation de l’éditeur)



Maisons du Sahara, habiter le désert
de Jean-Loïc Le Quellec
Photographies de Cécile Tréal et Jean-Michel Ruiz
(Paris, Hazan, 2006)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.