Algeriades > 2005 > Jean Dubuffet

  Jean Dubuffet : Er hat die Sandalen ausgezogen

Entre février 1947 et juin 1949, Jean Dubuffet s’est rendu à trois reprises en Algérie, en particulier à El Goléa. Sur place et plus tard dans son atelier, il a créé des œuvres qui dialoguent à leur manière avec l’Orient. L’intitulé de l’exposition fait référence à "Il a ôté les naïls" (ou encore "Il a enlevé les sandales"), une oeuvre peinte en mai 1947 et conservée au musée de Hambourg. Outre cette toile, l’exposition de Hambourg présentait une dizaine d’œuvres de Jean Dubuffet ainsi que des travaux sur papier.

L’exposition, qui s’interrogeait sur l’origine des motifs utilisés par Dubuffet, confrontait les travaux sahariens de ce dernier avec une dizaine d’œuvres d’artistes européens qui ont fait "le voyage d’Orient", dont des toiles (Eugène Fromentin, Jean-Léon Gérôme...), des études (Chassériau) et des photographies éditées en cartes postales (Jean Geiser, Rudolph Lehnert et Ernst Landrock).
A sa façon, "Il a ôté les naïls" fait écho à la tradition de l’orientalisme classique en utilisant l’éventail de ses motifs mais avec des moyens artistiques propres à Dubuffet. Là où les peintres du 19è montrent un Orient plus vrai que nature dans des scènes à la précision hyperréaliste, Jean Dubuffet a travaillé avec des matériaux bruts, des couleurs de terre et une grande économie du geste. Le résultat est une œuvre unique dont la fascination relève d’une réduction adroite des signes et d’un dépouillement calculé.

L’exposition a en outre mis l’accent sur la relation de l’artiste avec la musique arabe, en se référant aux Expériences musicales réalisées en compagnie d’Asger Jorn et dans lesquelles Dubuffet s’est servi de flûtes arabes. Comme dans sa démarche de remise en question des conventions de la représentation illusionniste, ajoutent en substance les initiateurs de l’exposition, il voulait en faire de même avec les lois harmoniques de la musique européenne. Avec ces expériences concret-onomatopoétiques se revèle la vision générale que Jean Dubuffet avait de l’art. (photo, "Il a ôté les naïls", Huile sur toile, 99,5 X 80,5 cm, mai 1947, © Hambourg Kunsthalle)



- 30 April - 26 Juni 2005, Staatliche Kunsthalle, Karlsruhe
- 30 Januar - 10 April 2005, Hamburger Kunsthalle


- Jean Dubuffet : Er hat die Sandalen ausgezogen
(Hamburger Kunsthalle, 2005)

Lire aussi
Jean Dubuffet


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.