Algeriades > 2006 > Jacques Ferrandez | جاك فيرنداز

  La Fille du Djebel Amour

"Algérie, été 57. L’insurrection indépendantiste a désormais embrasé tout le pays. La guerilla du FLN et les militaires français se font face, armes à la main. C’est au sein de cet engrenage de violences, de manipulations et d’intox que sont pris les principaux personnages de cette histoire. Samia, militante du FLN manipulée par les militaires français est détenue par Bouzid et ses maquisards car soupçonnée de trahison. Octave, officier français en rupture avec l’armée, est résolu à la délivrer. Le commando de sauvetage qu’il dirige réussit à la libérer.
Écoeuré par cette sale guerre, Octave veut quitter l’armée et emmener Samia loin. Le colonel refuse sa démission et lui « propose » une affectation dans le Sud, un secteur calme où il pourra mettre en œuvre la conquête des cœurs et des âmes dans le cadre de la « Pacification » au sein des SAS : Sections administratives spécialisées composées de militaires arabisants et implantées dans des zones reculées pour y faire de l’administration, de l’éducation, de la santé... Samia, « grillée » pour le FLN, pourra le suivre puisqu’elle a une formation de médecin.
N’ayant pas d’autre choix, Octave accepte. Accompagné de Baraka et de Saîd, il part avec Samia vers le sud lointain, dans le massif du Djebel Amour..."
(Présentation de l’éditeur)



La Fille du Djebel Amour
de Jacques Ferrandez
(Carnets d’Orient, Vol. 8)
Préface de Michel Pierre
(Paris, Casterman, 2005)

Lire aussi
Rue de la Bombe
Terre Fatale
L’Hôte d’Albert Camus par Jacques Ferrandez
Alger la noire
La Guerre fantôme
Dernière demeure
Midi pile, l’Algérie
Carnets d’Orient de Jacques Ferrandez


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.