Algeriades > 2014 > Jacques Bral

  Le Noir (Te) Vous Va Si Bien de Jacques Bral

Père de famille immigré en France, troublé par les mutations de la société et la vitesse des changements qui s’opèrent sous ses yeux, Moncef, la soixantaine, gère sa petite supérette et s’accroche à la mémoire de son pays d’origine comme on cultive son jardin. Épouse prévenante et mère de famille attentive, Maléké n’en oublie pas d’être coquette. Voilée, tout comme sa mère lorsqu’elle quitte le domicile familial, leur fille Cobra se change chaque matin, au café, avant de se rendre à son travail. Pendant que le père songe à marier sa fille pour éviter de "mauvaises" surprises, celle-ci rêve de l’amour et veut choisir son élu comme sa mère déclare l’avoir fait, en son temps, avec son père. Mais lorsqu’elle rencontre enfin l’âme sœur et qu’elle est sûre de ses sentiments, les choses s’accélèrent, se compliquent et Cobra n’aura pas le temps de présenter "l’homme de sa vie" à sa famille.

Dans cette histoire, dont le tragique est suggéré dès le pré-générique, on sait juste que cela se passe quelque part entre Suresnes et le quartier de la Défense en région parisienne. Homme d’image et ici producteur, réalisateur, scénariste, dialoguiste, cadreur, monteur image et aussi de la musique du film, Jacques Bral exécute sa partition de main de maître. Et il a la main heureuse pour raconter son histoire en images et en rythmes, pour choisir et diriger ses acteurs, dont Lounès Tazaïrt (Moncef) à qui il offre sa première grande composition et Sofiia Manouscha (Cobra) qui compte parmi les pré-nominées au César du meilleur espoir féminin. Mais dans la scène ou la chronique des jours vire au drame, le cinéaste a la main lourde et se perd dans les gestes vaguement rituels du père, avant de se reprendre dès la scène suivante, au parloir de la prison, où le film retrouve son rythme et renoue avec des trouvailles de mise en scène. Cela n’entame -fort heureusement- pas la délicate alchimie de ce beau film qui s’offre comme un poème subtil et poignant sur le déracinement.

Cinéaste français né en 1948 à Téhéran, Jacques Bral s’est fait remarquer avec Extérieur, Nuit en 1978. Auteur de trois autres longs métrages, Polar (1984), Mauvais garçon (1993) et Un printemps à Paris (2007), il a en outre produit Street of No Return (1989), le dernier film de Samuel Fuller.

Le Noir (Te) Vous Va Si Bien de Jacques Bral sort le 5 décembre. Chaudement recommandé !!




- 8 mai 2014 à 0h00 sur TV 5 Monde


- Le Noir (Te) Vous Va Si Bien de Jacques Bral
(88 min., Fr, 2011)
Avec Sofiia Manouscha (Cobra), Lounes Tazairt (Moncef), Julien Baumgartner (Serge), Grégoire Leprince-Ringuet (Richard), Élise Lhomeau (Anaïs), Souad Amidou (Maléké), Salim Kechiouche (Rachid)

- Sortie en France : 5 décembre 2012
Distribution : Thunder Films International

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.