Algeriades > 2013 > Houria Niati

  Houria Niati > Identity Search

Parmi ses installations, "No to Torture" (Non à la torture, Barcelone, 2003)" revisite à sa façon "Les Femmes d’Alger..." de Delacroix et "Bringing Water from the Fountain Has Nothing Romantic About It" (Apporter l’eau de la fontaine n’a rien de romantique) explore les questions héritées et les constructions à l’oeuvre dans les photographies et cartes postales de la période coloniale en Algérie.
Née à Khemis Miliana, élève de l’Ecole normale, Houria Niati s’est initiée aux arts plastiques et à la musique avant de s’établir à Londres, à la fin des années 70, où elle étudie les Beaux-Arts au Camden Art Center et au Croydon College of Art.

Depuis 1983, de nombreuses réalisations jalonnent son parcours d’artiste en Grande-Bretagne, en Europe, aux Etats-Unis, au Proche-Orient et en Afrique du Nord, dont on peut citer quatre grandes expositions itinérantes : "Forces of Change : Artists of the Arab World" (USA, 1994-1995), "Cross/ing : Time. Space. Movement" (USA, 1997-2000), "Dialogue of the Present" (Grande Bretagne, 1999-2000) et plus récemment "Harem fantasies and the New Sheherazades" (Espagne, France, 2003).
Avec des peintures, des collages, des objets, des photographies et des sons, les expositions, installations et performances de Houria Niati utilisent les ressources des outils multimédias, la poésie de l’artiste et son chant nourri de la tradition arabo-andalouse.

En juillet 2003, la galerie Mamia Bretesché à Paris exposait 8 oeuvres numériques de l’artiste tirées sur papier. Les tirages ont été effectués, sous la supervision de l’artiste, dans le laboratoire d’impression LondonPrintStudio, sur un papier SOMERSET (100% coton).
"A travers une photo d’identité, Houria Niati élabore tout un processus de questionnement sur sa propre identité, première mise en abîme", pour dire "la beauté de ce visage que n’affectent pas les traitements virtuels qu’elle lui fait subir comme les revers ou rebondissements bien réels que fait subir la vie et l’exil".
"Dans ce processus d’élaboration de l’oeuvre, elle va au-delà de la forme, jusqu’à l’effacement "derrière un rideau de mots" (photo 4) ou jusqu’à la déformation "alien" (photo 3), et aboutit ainsi à un art de la "défiguration libre" et de l’autoportrait par les moyens et outils technologiques qu’elle soumet et transcende."
Houria Niati vit et travaille à Londres.



- 21 september - 12 October 2013, Houria Niati : "Identity Search", London / Conway Hall Gallery
- February 6 - April 1, 2010, "Breaking the Veils : Women Artists from Islamic World", St. Paul [Minnesota, MA] / Catherine G. Murphy Gallery

- 1 September - 12 Décember 2009, "Breaking the Veils : Women Artists from Islamic World", Yale / Council on Middle East Studies / Institute of Sacred Music (ISM), 409 Prospect Street, New Haven [CT, USA]
- February 23 - March 15, 2009, "Arabesque : Arts of the Arab World" | "Breaking the Veils : Women Artists from the Islamic World", Washington DC / Kennedy Center / States Gallery
- October 6 - December 5, 2008, Hattiesburg / University of Southern Mississippi
- June 20 - September 14, 2008, "Breaking the Veils : Women Artists from the Islamic World", Little Rock (Arkansas) / Clinton Presidential Center
> The ArtReach Foundation
- 25 January - 26 March 2008, "Breaking the Veils : Women Artists from Islamic World", Shepparton (Australia) / Art Gallery Eastbank Centre
- 24 October - 11 November 2007, "Breaking the Veils : Women Artists from Islamic World"
Melbourne (Australia) / The Interfaith Centre / SPAN Galleries
- 21 mai 2007, "La politique de l’espace dans l’art contemporain", Séminaire animé par Patrick Vauday, "Regard de l’autre, regard sur l’autre", Intervenant : Houria Niati (peintre algerienne vivant à Londres) parlera à partir de son oeuvre, Collège international de Philosophie, Amphi A, Carré des Sciences, 1, Rue Descartes, Paris 5è
- 17 - 25 febbraio 2007, "Stracciando i veli : donne artiste dal mondo islamico" , Latina, Corso della Repubblica, Palazzo "M"
- 3 April - 17 May 2006, "Breaking the Veils : Women Artists from the Islamic World", Keszthely (Hun) / Helikon Castel Museum
- January 13 - February 19, 2006, Vigo, Santiago de Compostela / Ourense Cultural Center
- 17 Noviembre 2005 - 8 Enero 2006, "Trencant Fronteres. Dones Artistes del Món Islàmic", Barcelona
- 20 Maggio - 20 Giugno 2005, "Stracciando i Veli : Donne artiste dal Mondo Islamico", Padova / Gran Guardia / Piazza dei Signori
- 8 Marzo - 3 Aprile 2005, "Stracciando i Veli : Donne Artiste dal Mondo Islamico" (Barcelona + 10), Roma / Vittoriano
- 25 - 28 Febbraio 2005, "Stracciando i Veli" (Barcelona + 10), Napoli / Galassia Gutenberg
- 25 novembre - 31 décembre 2004, "Lever le voile : Femmes artistes en terre d’islam", Luxembourg
- 23 Ottobre - 16 Novembre 2004, "Stracciando i Veli : Donne Artiste dal Mondo Islamico", Lecce
- 1 - 27 Giugno 2004, “Rompendo le barriere - Donne Artiste dal Mondo Islamico", Milano / Museo di Storia Contemporanea, Milano
- Novembre 12, 2003, Seville / The Foundation of the Three Cultures
- 20 septembre 2003 - 4 janvier 2004, "Fantaisies de Harem et les Nouvelles Sheherazades", Muséum d’Histoire Naturelle, Lyon
- 17 juillet - 24 août 2003, "Le XXème siècle dans l’art algérien", Orangerie du Sénat, Paris
- June 25, 2003, Valencia (Spain) / Fine Arts Museum
- 19 juin - 21 juillet 2003, "Autoportrait interrogatif", Galerie Mamia Bretesché, 64, rue Chapon, Paris 3è, Tel. : 01 44 59 37 16
- 4 avril - 15 juin 2003, "Le XXème siècle dans l’art algérien", Château Borély, Marseille
- 11 - 14 mars 2003, Siège de l’Unesco, Paris
- 18 février - 18 mai 2003, "Fantasías del harén y nuevas Sherazades", Centro de Cultura contemporania de Barcelona
- January 28 - February 23, 2003, "Breaking the Veils : Women Artists from the Islamic World", Athéna / Benáki Museum
- September 19, 2002, "Breaking the Veils : Women Artists from the Islamic World", Rhodes (Greece) / Pan-Mediterranean Women Artists Network (F.A.M - Femme Art Mediterranée)

Lire aussi
Houria Niati


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.