Algeriades > 2012 > Henri Kréa

  Théâtre d’Henri Kréa

Henri Kréa (1933-2000) est le pseudonyme d’Henri Cachin. Petit-fils de Marcel Cachin, le futur poète et journaliste est né à Alger. Après ses études secondaires, il milite pour l’indépendance aux côtés des nationalistes algériens et publie Le Théâtre algérien qui comprend une tragédie intitulée Le Seisme et une farce Au bord de la rivière.
Sur fond de tremblement de terre, Le Seisme met en scène la resistance à l’occupant, de la conquête romaine à la colonisation française. Écrit entre 1956 et 1957, le texte a été donné en lecture en mai 1959, par Jean-Marie Serreau, au théâtre de l’Alliance Française à Paris.
Henri Cachin s’est éteint le 8 décembre 2000, à Paris, aussi discrètement qu’il avait passé les dernières années de sa vie.



- 13 octobre 2012, Théâtre et histoire ou le présent recomposé : "L’édition théâtrale et l’Algérie (1954-1962)" par Georges Perpes, La Seyne sur Mer / Théâtre Appolinaire
- 16 juin - 14 octobre 2012, "Engagements et déchirements. Les Intellectuels et la guerre d’Algérie" : Exposition, rencontre et livre en coédition avec Gallimard, IMEC / Abbaye d’Ardenne


- Le Seisme
(Tunis, P.J. Oswald, 1958)
- Le Théâtre algérien
(Le Seisme suivi de Au bord de la rivière)
(Tunis, P.J. Oswald, 1961)
(Alger, Sned, 1962)
Préface de Michel Habart
Illustrations d’Abdelkader Farrah

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.