Algeriades > 2003 > Festival Silhouette

  Festival Silhouette 2003

Organisée par l’association du même nom, la 2ème édition de ce festival de courts métrages à Paris proposait des projections, en plein air et en accès libre, de fictions, de documentaires et de films d’animation et expérimentaux. Entre trois soirées dédiées à la France (les 28 et 30 août) et à l’Europe (le 31), celle du 29 était consacrée à l’Algérie.
Celle-ci a donné à voir sept films dont La Boîte dans le désert (20 min., Alg, 1980) que Brahim Tsaki consacrait, voilà plus de vingt ans, aux jeux de l’enfance dans un village algérien.
Deux films égrènent des souvenirs qui remontent à la guerre. Avec Les Habits du dimanche (5 min., Fr, 2001) de Jean Marboeuf, ce dernier effectue un retour sur la sanglante nuit du 17 octobre 1961 à Paris pendant que dans Elli Fat Mat de Michel Such (13 min., Fr, 1989) Antoine retrouve, quelque vingt cinq ans après les avoir quittés, Alger, son quartier et ses copains d’enfance.
Dans Zohra à la plage de Catherine Bernstein (8 min., Fr, 1995), une Algérienne de cinquante ans, qui s’occupe des enfants d’une famille française, va pour la première fois de sa vie à la plage. Photos de voyage de Fatma-Zohra Zamoum (7 min., 1996) met en images, pour sa part, l’évocation par une jeune Parisienne de son pays d’origine, l’Algérie.
On pouvait en outre y voir La Femme dévoilée de Rachida Krim et Hamid Tassili (Fr/Alg, 1998) et le séduisant Jean-Farès de Lyes Salem (Fr, 2001), tous deux hors compétition.



- 28 - 31 août 2003, Festival Silhouette 2003, "Courts Métrages en plein air", Parc des Buttes Chaumont, Paris 19è, accès libre

Lire aussi
Lumières d’Algérie


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.