Algeriades > 2003 > Festival du film de San Sebastian

  51e Festival du film de San Sebastian

En forme de "Porte ouverte sur le Maghreb" (Puerta abierta al Magreb), le cycle "Entre amis et voisins" (Entre amigos y vecinos) voudrait combler une lacune en offrant "un choix de films marocains, algériens et tunisiens les plus significatifs des dernières années".
De la société coloniale aux choix de société d’après l’indépendance, en passant par la guerre, les films retenus par la rétrospective, autour du thème algérien, portent aussi sur la place des femmes dans la société, la question de l’émigration-immigration ou les années plus récentes du terrorisme.
En dehors des classiques Le Vent des Aurès de Mohamed Lakhdar-Hamina et Omar Gatlato de Merzak Allouache, les festivaliers pourront découvrir Le Soleil assassiné, le tout nouveau film d’Abdelkrim Bahloul, L’Attente des femmes de Naguel Belouad, déjà montré à San Sebastian en 2001, et Haçla (Le Piège) un court métrage du jeune Tariq Teguia (2002). On y verra également Rachida de Yamina Bachir-Chouikh, Frontières de Mostefa Djadjam, Inch’Allah dimanche de Yamina Benguigui, Vivre au paradis de Bourlem Guerdjou, La Citadelle de Mohamed Chouikh et Louss de Mohamed Rachid Benhadj (1989).



- 18 - 27 septembre 2003, 51e San Sebastian film Festival

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.