Algeriades > 2018 > Festival de Cannes | مهرجان كان

  71e Festival de Cannes

Le 71e Festival de Cannes se tiendra du 8 au 19 mai. C’est l’actrice Cate Blanchett qui présidera le jury de la compétition. L’actrice australienne, récompensée de deux Oscars et engagée contre le harcèlement, est ainsi la onzième femme à se voir confier la présidence du jury de Cannes.



8 - 19 mai 2018, 71e Festival international du film de Cannes



La sélection complète

Compétition

- Everybody Knows d’Asghar Farhadi (ouverture)
- Un couteau dans le cœur (Knife + Heart) de Yann Gonzalez
- Ayka de Sergey Dvortsevoy
- Ahlat agaci (The Wild Pear Tree / Le Poirier sauvage) de Nuri Bilge Ceylan
- En guerre de Stéphane Brisé
- Dogman de Matteo Garrone
- Le Livre d’images de Jean-Luc Godard
- Netemo Sametemo (Asako I & II), de Ryusuke Hamaguchi
- Plaire Aimer et Courir vite, de Christophe Honoré
- Les Filles du soleil (Girls of the Sun), d’Eva Husson
- Ash Is Purest White de Jia Zhang-Ke
- Shoplifters de Kore-Eda Hirokazu
- Capharnaüm (Capernaum), de Nadine Labaki
- Buh-Ning (Burning), de Lee Chang-Dong
- Blackkklansman de Spike Lee
- Under the Silver Lake, de David Robert Mitchell
- Three Faces de Jafar Panahi
- Zimna Wojna (Cold War), de Pawel Pawlikowski
- Lazzaro Felice d’Alice Rohrwacher
- Yomeddine d’A. B Shawky
- Leto (L’Été) de Kirill Serebrenniko

Film de clôture

- The Man Who Killed Don Quixote de Terry Gilliam

Hors compétition

- The House That Jack Built de Lars von Trier
- Solo : A Star Wars Story, de Ron Howard
- Le Grand Bain de Gilles Lellouche

Séances spéciales

- Another Day of Life de Damian Nenow et Raul De La Fuente
- 10 ans en Thaïlande de Aditya Assarat, Wisit Sasanatieng, Chulayarnon Sriphol & Apichatpong Weerasethakul
- The State Against Mandela and the Others, de Nicolas Champeaux et Gilles Porte
- La Traversée de Romain Goupil (et Daniel Cohn-Bendit)
- Les Âmes mortes (Dead Souls) de Wang Bing
- Le Pape FrançoisUn homme de parole de Wim Wenders

Séances de minuit

- Whitney de Kevin Macdonald
- Fahrenheit 451 de Ramin Bahrani
- Arctic, de Joe Penna
- Gongjack (The Spy Gone North), de Yoon Jong-Bing

Un certain regard

- Donbass de Sergey Loznitsa (ouverture)
- Muere, monstruo, muere (Meurs, monstre, meurs) d’Alejandro Fadel
- Chuva e cantoria na aldeia dos mortos (The Dead and the Others / Les Morts et les autres) de João Salaviza et Renée Nader Messora
- Räns (Border), de Ali Abbasi
- Sofia, de Meyem Benm’Barek
- Les Chatouilles, d’Andréa Bescond & Eric Métaye
- Girl, de Lukas Dhont
- Gueule d’ange, de Vanessa Filho
- Long Day’s Journey Into Night, de Bi Gan
- Euphoria, de Valeria Golino
- Rafiki, de Wanuri Kahiu
- Die Stropers (The Harverest), de Etienne Kallos
- Mon tissu préféré, de Gaya Jiji
- À genoux les gars (Sextape), d’Antoine Desrosières
- El Angel, de Luis Ortega
- The Gentle Indifference of The World, de Adilkhan Yerzhanov
- Manto, de Nandita Das
- In My Room, d’Ulrich Köhler

Lire aussi
64e Festival de Cannes
68e Festival de Cannes
61e Festival de Cannes
62e Festival de Cannes
54e Festival de Cannes
60e Festival de Cannes
56e Festival de Cannes
66e Festival de Cannes
69e Festival de Cannes
57e Festival de Cannes


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.