Algeriades > 2010 > Farid Chopel

  Farid Chopel | Un si beau voyage de Khaled Ghorbal

Un an après sa disparition, Farid Chopel est à l’affiche d’Un si beau voyage, son dernier film tourné avec le cinéaste tunisien Khaled Ghorbal. Chopel campe un vieil ouvrier tunisien en France, prématurément retraité pour cause de maladie, qui décide de rentrer finir ses jours au pays. Dans ce film tourné en 2007, dans lequel il tient son premier rôle principal, le comédien est bouleversant face à la maladie qui le ronge. Pour Khaled Ghorbal,
le film "ne se veut pas tant la chronique ordinaire d’un ouvrier immigré qu’une fable sur l’exil et la solitude, un hommage à tous ceux qui vivent "à côté" de chez eux, et bien souvent d’eux-mêmes, en décalage".

Farid Chopel est décédé le 20 avril 2008 à Paris, à l’âge de 55 ans, d’un cancer foudroyant diagnostiqué lors de son hospitalisation peu de temps auparavant. Né Farid Rabia, en 1952 à Paris, ce fils d’émigrés algériens s’est formé au théâtre gestuel expérimental dans les années 70 au sein de la troupe "Leïla". Chopelia (1978), "un bijou de surréalisme poétique et drôle, d’une modernité incroyable" pour Ged Marlon, puis Les Aviateurs (1981), un énorme succès en compagnie de ce dernier, ont achevé d’imposer la silhouette élastique de cet artiste complet, auteur, acteur et danseur, défricheur de formes et de langages influencés par le cinéma, la musique et le cirque. Auréolé de son succès, Farid Chopel poursuit avec des spectacles qui font la part belle à la musique (Santa Claus is back in town en 1983) et à l’improvisation, (Putting’on my boots i’m going to my roots en 1985 qui ouvre la voie au Cri de la girafe l’année suivante).

Durant cette période, il tourne dans une dizaine de films qui compte des succès populaires comme La Femme de mon pote de Bertrand Blier (1983), L’Addition de Denis Amar (1984) ou Sac de nœuds de Josiane Balasko (1986) et une publicité très remarquée pour Perrier signée Lautner. L’acteur à l’humour ravageur va pourtant se retirer loin des projecteurs.

Après une retraite de dix ans, il était de retour en 2004 avec Le Pont du milieu dans lequel il s’est épanché sur son enfance, ses tribulations de jeunesse, la découverte du théâtre, le succès et les raisons de sa retraite. Un spectacle dont Brigitte Morel, qui l’a mis en scène, dit : "Farid Chopel parle très gravement, et c’est à mourir de rire, de lui et de sa vie. C’est authentique, complètement fou, absolument vrai...". (Libération, 5 juin 2004)

Outre des apparitions dans C’est beau une ville la nuit de Richard Bohringer (2005) et C’est Gradiva qui vous appelle d’Alain Robbe-Grillet (2006), Un si beau voyage de Khaled Ghorbal est son dernier film.

En 2005, Farid Chopel a en outre publié Et je danse encore (Editions Privé), une autobiographie co-écrite avec Brigitte Morel, sa compagne dans la vie.



Vidéo > Farid Chopel et Brigitte Morel chez Thierry Ardisson (Livre Et je danse encore)


- Un si beau voyage
Un film de Khaled Ghorbal
(137 min., Fr/Tun, 2007)
avec Farid Chopel (Mohamed), Assumpta Serna (Pilar),
Abdelhafid Metalsi (Karim), Aboubacar Eros Sissoko (Mansour)
- Sortie en salles : 18 mars 2009



- 5 février 2010 18h, 7/02 à 20h30, Brest / Les Studios, 136, rue Jean-Jaurès, 29200 Brest
- 23 - 29 Marzo 2009, 19° Festival Cinema Africano, d’Asia e America Latina de Milan


- 23 - 24 mai 2006, Forum Culturel de Blanc Mesnil, 1-5, place de la Libération, 93150 Le Blanc Mesnil
- 12 janvier - 29 mai 2005, Théâtre Rive Gauche, 6, rue de la Gaité, Paris 14è, Tel. : 33 (0)1 43 35 32 31
- 28 octobre - 21 novembre 2004, Théâtre Le Samovar, 165, avenue Pasteur, Bagnolet, Tel. : 33 (0)1 43 60 76 46

- Le Pont du milieu
Un spectacle écrit et interprété par Farid Chopel
Mise en scène de Brigitte Morel
Conseiller musical : François Roy



Le Site de Farid Chopel

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.