Algeriades > 2000 > Edward Saïd | إدوار سعيد

  Culture et impérialisme par Edward W. Saïd

"Publié il y a près de vingt ans en France, L’Orientalisme avait suscité un immense intérêt et de vives polémiques sur la relation de domination que l’Occident a entretenue, et continue d’entretenir, avec le monde musulman. L’auteur y démontrait que l’Orient n’est qu’un fantasme créé par les orientalistes.
Avec
Culture et impérialisme, Edward W. Said récidive. Il nous conduit "au cœur des ténèbres" blanches, de cette aventure coloniale constitutive de l’histoire de l’Occident moderne. S’appuyant sur une analyse fine et originale d’œuvres classiques, que chacun connaît et admire, et sur une méthode analytique originale, il montre comment les grands créateurs du XIXe et du XXe siècles, de Joseph Conrad à Rudyard Kipling, d’Albert Camus à Verdi, de Charles Dickens à Honoré de Balzac, ont évoqué, souvent de manière déformée, voire entériné, cette formidable entreprise de domination de l’" homme blanc ". L’auteur met ainsi magistralement au jour l’impensé colonial qui a nourri des hommes et des femmes de culture pourtant pétris de pensées humanistes.
Mis enfin à la disposition du public francophone, Culture et impérialisme constitue une œuvre majeure pour comprendre l’histoire de notre temps."
(Présentation de l’éditeur)



Culture et impérialisme
d’Edward W. Saïd
Traduit de l’anglais par Paul Chemla
(Paris, Fayard / Le Monde diplomatique, 2000)



"Albert Camus ou l’inconscient colonial" (Extrait), Le Monde diplomatique, novembre 2000

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.