Algeriades > 2017 > Cheb Khaled | الشاب خالد

  Khaled

Accusé par Cheb Rabah (Rabah Zeradine) d’avoir plagié l’une de ses chansons, "Didi" devenu un hit mondial, Khaled, qui s’est pourvu en cassation en France, a finalement été blanchi le 13 mai. L’information a été rapporté ce mardi 17 mai par le quotidien El Watan. Après la décision définitive de la Cour de Cassation, Cheb Rabah devra lui rembourser les frais d’avocat ainsi que les droits relatifs à "Didi", perçus au cours des trois derniers mois de la SACEM. 

Khaled avait été condamné, le 3 avril 2015, par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir plagié Cheb Rabah. En cause, la composition musicale de "Didi", œuvre commercialisée à partir de 1991. Khaled a été condamné à restituer à Cheb Rabah, l’intégralité des droits d’auteurs sur la musique, perçus au titre de son exploitation dans le monde, mais seulement depuis 2003. La prescription de dix ans à partir de l’année d’assignation ne permettait pas de remonter davantage dans le temps. Khaled a en outre a été condamné à payer à Cheb Rabah une somme de 100.000 euros, en réparation de son préjudice moral, et une somme de 100.000 euros, en réparation des atteintes à son droit moral d’auteur. L’avocate de Cheb Khaled avait annoncé son intention de faire appel du jugement.

Khaled, Salif Keita, Amadou & Mariam et Bumcello étaient nommés aux 28e Victoires de la musique en France (2014) dans la catégorie "Album des musiques du monde". La récompense est finalement allée, pour la seconde fois, au couple de chanteurs maliens qui a reçu son prix des mains du musicien et ministre sénégalais de la Culture Youssou N’Dour.

C’est la vie est sorti en septembre 2012 chez AZ Universal. Porté par le premier single éponyme, ce 9e album est produit par le producteur d’origine marocaine RedOne (3 Grammy Awards) connu pour des collaborations prestigieuses avec Lady GaGa, Jennifer Lopez et Mylène Farmer. Avec le titre "El Harraga", Khaled revient sur les jeunes brûleurs de frontières (harraga) qui veulent à tout prix s’inventer un avenir et disent prendre le risque d’être dévorés par les poissons plutôt que par les vers. C’est la vie comprend en outre des duos, dont "Hiya Hiya" aux côtés de Pitbull, le rappeur américain d’origine cubaine.

Liberté (Houria), le huitième album studio de Khaled, est sorti au printemps 2009. Avec préludes vocaux et reprises revisitées en forme d’hommages à Blaoui Houari ("Ya bouya kirani", "Zabana"), Ahmed Wahbi ("Yamina"), Seghir Boutaïba ("Sidi Rabi") ou Rimitti ("Raïkoum"), ce nouvel opus a été enregistré dans les conditions du live avec son groupe de scène. Présenté comme l’album du retour aux sources pour Khaled, Liberté convoque oûd (luth), violons, flûte, gumbri des rythmes gnawas et percussions, sans oublier l’accordéon. Liberté est produit par Martin Meissonnier, une vieille connaissance croisée une première fois en 1986 pour l’album Kutché.

Le 22 mars, le chanteur s’est produit à Gonesse, à l’invitation du Festival Banlieues bleues, un prélude à une tournée 2009 qui se voulait celle du grand come-back après les carrières inégales des albums Kenza (1999) et Ya Rayi (2004). A la faveur du concert Raï’n’B Fever du 7 mars précédent à Paris-Bercy, en présence de Khaled, les Ivoiriens de Magic System ont enregistré, "Même pas fatigués", un titre où ils chantent en duo avec le cheb algérien "Khaled - Magic System, ça c’est le son qu’on aime"

Pour fêter la victoire de l’Entente sportive de Sétif en Ligue des champions arabes de football et l’accession en division nationale I du Mouloudia Club d’El Eulma, Khaled a été invité à se produire dans ces deux villes, respectivement les 11 et 13 juin 2008.

Le 14 mars précédent, pour les vingt ans du groupe français IAM au pied des pyramides de Gizeh, Khaled figurait parmi les hôtes surprises du concert donné en compagnie de l’Orchestre symphonique et de l’Ensemble national de musique populaire du Caire. Il était l’invité de Freeman (Malek Brahimi) sur "Bladi", une chanson de ce dernier parue sur l’album L’Palais de justice.
Outre un nouvel album en chantier, l’actualité de Khaled ce fut aussi l’adaptation de "Didi" par le jeune chanteur de R’n’B Willy Denzey sur son album Alter ego, paru en août 2008 chez RCA. La chanson est reprise en duo avec la chanteuse Amerie.

De retour en Algérie durant l’été 2007, avec deux passages particulièrement applaudis à la clôture des 9è Jeux africains à Alger (23/07), ainsi qu’au 20è anniversaire de la sortie de l’album Kutché - en compagnie de Safy Boutella - sur la scène du Théâtre de verdure (24/07), Khaled a en outre fait la clôture du Festival de Timgad (28/07).

D’abord adoubé dans sa ville d’Oran, longtemps précédé par la réputation aussi dansante que sulfureuse du raï, Cheb Khaled jouait déjà les premiers rôles lors du festival de raï de Bobigny en 1986, puis à la Villette à Paris, avant d’être consacré la même année à Alger lors d’un mémorable concert devant près de 50 000 personnes rassemblées sur l’esplanade de Riadh el-Feth.

Né un 29 février en 1960, dans le quartier de Sidi el-Houari, le jeune Khaled Hadj Brahim quitte l’école et tente ses premiers pas de chanteur, dont il est resté Trig el lici (La route du lycée) enregistrée à 14 ans sur un magnétophone de fortune. Il faut ensuite attendre 1986 pour que l’audacieux Kutché, conçu en collaboration avec Safy Boutella et produit par Martin Meissonnier, achève par ses qualités et des pépites comme Kutché ou Chebba de mettre sur orbite Cheb Khaled, en ambassadeur de cette musique née dans les faubourgs de l’Ouest Algérien.

Cheb Khaled signe un contrat avec Barclay et l’album Khaled, confié aux soins de Don Was, sort en 1992. Didi décoiffe la planète et finit sa course dans 48 pays, avec des concerts à Paris, Marseille, Londres, Amsterdam, New York, Los Angeles, Bombay, Tunis, Le Caire et Beyrouth, mais plus en Algérie où se commettent des assassinats de civils, d’intellectuels et d’artistes.
En France, Didi entre au Top 50, l’album est "Disque d’Or" et Khaled est fait Chevalier des arts et des lettres.

En 1994, c’est au tour de N’ssi N’ssi de se voir décerner un César de la musique pour le film 1, 2, 3, Soleil de Bertrand Blier. 1996 est l’année de Sahra. Le single Aïcha que lui concocte Jean-Jacques Goldman fait un tabac avec plus d’un million d’exemplaires vendus en France. Le tube est couronnée d’une Victoire de la Musique et Khaled reçoit l’Award qui récompense le musicien africain le plus vendu dans le monde.
Tout semblait sourire à Khaled superstar, mais la sortie de Kenza en décembre 1999, dans une certaine indifférence, a coïncidé avec ce qui s’est apparenté à une retraite doublée d’une brouille avec son label.

De retour sur scène après une longue éclipse, Khaled a publié Ya Rayi (2004), un album enregistré entre Paris et Le Caire, suivi d’un "Best Of" sorti en novembre 2007. (Image 1 : Album C’est la vie | Image 2 : single "C’est la vie", 2012)



Clip officiel > Khaled > [C’est la vie [Nouvel album, sept. 2012] (3’57)


Audio > Khaled > Liberté (7’12)


Magic System feat. Khaled, Kore & Bellek > "Même pas fatigués"


Vidéo > Khaled > "Bakhta" sur Taratata (1995)


Audio > Khaled | Safy Boutella > Kutché


Vidéo > Khaled | Idir > "Zwits Rwits" (El-Harba win ?) sur Taratata (1995)


- En concert : 13. August 2017, Berlin / Haus der Kulturen der Welt / Wassermusik X
- 9 juillet 2017, Alger / Théâtre de verdure
- 6 juillet 2017, soirée d’ouverture, 38e Festival de Timgad
- 13 août 2016, Tanger / 12e Festival Twiza
- 30 juillet 2016, Festival de Sousse (Tun)
- 28 juillet 2016, Festival de Hammamet (Tun)
- 3 novembre 2015, Tindouf / Stade Abdelhamid-Kermali
- 1er novembre 2015, Constantine / Salle Ahmed-Bey
- 10 août 2015, Constantine / Salle Ahmed-Bey
- 8 août 2015, Nacer Megri • Bilal Sghir • Ahmed Chawki • Khaled, Oujda / Festival du raï
- 6 août 2015, Festival de Timgad.
- 12 december 2014, Borgerhout / De Rom
- 5 décembre 2014, Alger / Coupole du 5 juillet
- 31 October 2014, Copenhagen / Amager Bio
- 9 août 2014, Pailles (Ile Maurice) / Swami Vivekananda International Convention Centre
- 8 May 2014, Porto Cairo
- 19 avril 2014, Paris / Bataclan
- 18 avril 2014, Paris / La Cigale
- 13 novembre 2013, Paris / Olympia



Discographie sélective :

- C’est la vie
(AZ Universal, 2012)
- Liberté (Houria | حورية)
(AZ/Universal, 2009)
- Best Of
(AZ / Universal, 2007)
- Ya Rayi
(AZ / Universal, 2004)
- Ya Rayi - Love To The People
(Wrasse Records [USA], 2005)
- Kenza (Barclay, 1999)
- Hafla (Barclay, 1998)
- Sahra (Barclay, 1996)
- N’ssi n’ssi (Barclay, 1994)
- Khaled (Barclay, 1992)
- Kutché (Zone Music, 1987)

Lire aussi
Khaled > Best Of
Khaled > Ya Rayi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.