Algeriades > 2009 > Broken Memory

  Broken Memory

Au cœur du projet "Broken Memory", né de la coopération depuis avril 2004 d’une constellation d’acteurs de la scène culturelle, scientifique et artistique internationale, une exposition du même nom fera dialoguer une vingtaine d’artistes contemporains, originaires des cinq continents, "autour du thème - souvent polémique - de la spoliation des biens culturels". [...] "Les créations inédites porteront un éclairage original sur le vol des reliques, les prises des guerres notamment coloniales, les pillages contemporains et autres trophées. Il s’agit d’objets relevant du patrimoine des sociétés dont ils sont issus. Les oeuvres feront écho à l’absence d’objets dérobés au cours d’un épisode marqué par un rapport de force. Le vide provoqué par leur disparition est le fil rouge de cette exposition."

L’exposition "Broken Memory", qui devrait être inaugurée en septembre 2007 au Musée national du Mali à Bamako (24 septembre - 22 octobre 2007), sera ensuite accueillie par le National Museum à Accra (Ghana, November 17 - December 17, 2007), par le Musée d’Art africain de Dakar (20 janvier - 18 février 2008), par les Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille (5 avril - 3 juin 2008), par le Centre d’Art Contemporain Fri-Art de Fribourg (15 juin - 7 septembre 2008), par le Casino Luxembourg-Forum d’Art Contemporain (28 septembre - 22 novembre 2008) et enfin par le Kunst-Werke de Berlin - Institute for Contemporary Art (15. Dezember 2008 - 15. Februar 2009). L’exposition sera accompagnée de rencontres, de conférences et d’ateliers ("Histoire et art", "Exposer l’histoire", "Objets, Histoire et Documentation").

Le commissariat de l’exposition est assuré par Sarah Zürcher, directrice du Fri-Art de Fribourg, Simon Njami, directeur de la Biennale de la Photographie de Bamako, Samuel Sidibé, directeur du Musée national du Mali, Enrico Lunghi, directeur artistique du Casino Luxembourg, Anselm Franke, directeur artistique du Kunst-Werke de Berlin et Thierry Ollat, directeur des Ateliers d’Artistes de la Ville de Marseille.
"Broken Memory" devrait notamment présenter des travaux de Zoulikha Bouabdellah, Zineb Sedira et Kamel Yahiaoui.




- 8 décembre 2005, "Conférence-débat par Bernard Müller" dans le cadre du lancement du projet Broken Memory, Musée des Arts Derniers, 105, rue Mademoiselle, Paris 15è
- 13 mai 2005, "Atelier Broken Memory", EHESS, 105, bd Raspail, Paris 6è



> Broken Memory : le Projet

> Nàwáo : le Site Web

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.