Algeriades > 2015 > Biyouna | بيونة

  Biyouna

D’avril à septembre, Biyouna, Hélène de Fougerolles et Marie-Christine Barrault se sont succédé sur la scène du Théâtre du Gymnase à Paris, pour nous faire voyager dans l’univers, les escapades et les souvenirs de Françoise Sagan (1935-2004). Entre insouciance et gravité, passion et mélancolie, élégance d’esprit, fulgurances et liberté, les trois comédiennes vont se relayer pour incarner les mots de Sagan tirés d’un recueil de souvenirs, Avec mon meilleur souvenir, et de deux volumes de nouvelles, Des yeux de soie et Toute ma sympathie.

Au printemps 2013, Biyouna était à l’affiche de deux longs métrages. Tourné avec Eric Judor et Sabrina Ouazani, Mohamed Dubois d’Ernesto Ona met en scène le premier dans le rôle d’Arnaud Dubois, un riche héritier avec une tête à se prénommer... Mohamed. Et lorsqu’il fait la rencontre de Sabrina qu’il veut à tout prix séduire, il n’hésite pas à lui laisser croire qu’il est un beur comme elle, allant même jusqu’à s’installer dans sa cité.
Avec Cheba Louisa de Françoise Charpiat, le scénario de Mariem Hamidat s’attache à la rencontre de Djamila (Rachida Brakni), une juriste célibataire qui fait tout pour gommer ses origines, et Emma, sa voisine de palier révoltée, qui peine à élever seule ses deux enfants.

Après avoir été sollicitée en chanteuse dans Opéra d’Casbah de Fellag (2003), puis en coryphée dans Electre de Sophocle (2006) et enfin en vieille maquerelle sans scrupules dans La Célestine de l’Espagnol Fernando de Rojas (2009), la chanteuse-comédienne s’est fait applaudir avec son premier One Woman Show. Mis en scène par Ramzy Bedia, le spectacle était à l’affiche du Théâtre Marigny à Paris, de janvier à mars 2012.

Durant l’automne 2010, Biyouna était visible dans Il reste du jambon ? d’Anne Depetrini (Sortie : 27/10) et Holiday de Guillaume Nicloux (Sortie : 8/12). On l’a ensuite vue dans le second volet de Aïcha de Yamina Benguigui, suivi de Aïcha 3, la grande débrouille, tous diffusés sur France 2. Biyouna joue également dans La Source des femmes de Radu Mihaileanu, sélectionné en compétition au Festival de Cannes (Sortie : 2 nov. 2011) et Cheba de Françoise Charpiat (2012) en compagnie de Rachida Brakni et Isabelle Carré.
Au printemps dernier, Biyouna était enfin invitée sur Bichon, le nouvel album de Julien Doré. Elle y figure sur "Bergman", aux côtés de Françoise Hardy sur "BB. Baleine" et d’Yvette Horner sur "Homosexuel" (Sortie : 21/03).

Parmi les (très) bonnes surprises de l’année 2006, Blonde dans la Casbah est venu confirmer tout le talent d’une Biyouna chanteuse allumée et inspirée. Car Biyouna c’est d’abord une voie éraillée et charmeuse, entre Brigitte Fontaine, Mama Béa et Reinette l’Oranaise, qui s’insinue avec aisance, ici, dans les volutes d’une nostalgie pop et chaabi. Avec Blonde dans la Casbah, produit par le compositeur - arrangeur Joseph Racaille (Bashung, Thomas Fersen, Dick Annegarn), la comédienne-chanteuse nous gratifie d’un second album, façon cabaret, servi par des arrangements aux délicates incrustations de piano, de violon et de cuivres, de guitare et de mandoline. Galette de douceurs désuètes, Blonde dans la Casbah nous donne à découvrir une Biyouna abonnée aux sixties de ses premiers pas et de ses rêves encore intacts.

On y trouve des duos heureux avec, Christophe ("La Man"), la diva afro-anglaise du soul-jazz Malia ("Bismilah"), Didier Wampas ("Merci pour tout"), et des reprises chaleureuses d’El Hachemi Guerouabi ("El Barah") et Kamel Messaoudi ("Echemaa"). Biyouna, qui chante ses petites et grandes brûlures avec un brin d’insolence, y est tour à tour émouvante ("Bismillahi", "La Man"), déjantée ("Les Coyottes", "Merci pour tout"), théâtrale ("Demain tu te maries", "Merci pour tout").

Avec des mentions spéciales, en particulier pour "Ta’ali", une ballade signée Mohamed El-Hamel et Mohamed Iguerbouchène, deux grandes figures de la chanson algérienne de l’entre-deux-guerres ; pour "Demain tu te maries" aussi, un tube de Patricia Carli (1963) que Biyouna tenait tout particulièrement à reprendre. Mention spéciale également pour les épanchements de "Bismillahi", "La Man" et "Une blonde platine dans la Casbah", qui donne son nom à l’album, un hommage à la mère et complice de l’artiste disparue en 2005 à 84 ans. Sans oublier "Tsaabli ouetmili" en forme de révérence à Fadela Dzirya.

Né d’un coup de cœur d’Olivier Gluzman - aujourd’hui son agent qui est allé la chercher à Alger -, Blonde dans la Casbah est sorti le 17 octobre chez Naïve. Avec une formation motivée qui comprenait notamment le poly-instrumentiste virtuose Henri Agnel (guitares) et Mustapha Mataoui (piano), Biyouna en a donné la primeur sur scène à Paris lors d’une série de concerts au Divan du Monde.

Révélée en France par Nadir Moknèche avec Le Harem de Madame Osmane et Viva Laldjérie, elle a encore tourné avec lui Délice Paloma, un troisième long-métrage dans lequel Biyouna campe le rôle d’une chef de bande qui n’a pas froid au yeux. Durant l’automne 2006, Biyouna a en outre été sollicitée au théâtre. Jusqu’en mars 2007, la comédienne-chanteuse était visible en tournée dans Electre de Sophocle. Dans cette tragédie mise en scène par Philippe Calvario, Electre/Jane Birkin était accompagnée d’un chœur chanté mené par... Biyouna.

Née en 1952 à Alger, sœur de la chanteuse Faïza el-Djazaïria, la petite Baya Bouzar de Belcourt fait ses début (tambourin, danse et chœur) dans les orchestres de Fadela Dzirya et Flifla, avant d’entamer, à dix-sept ans, une carrière de danseuse et de fantaisiste dans les cabarets d’Alger et du littoral. Très populaire après 1970 avec le succès de Dar Sbitar, l’adaptation de La Grande maison de Mohammed Dib par Mustapha Badie pour la télévision, elle sera régulièrement sollicitée pour le petit écran (une vingtaine de téléfilms et séries) et le cinéma (cinq longs métrages). On l’a également vue en première partie de l’Opéra de quat’souks de Fellag créé à l’Opéra Comique avec la complicité de Jérôme Savary.

Après Biyouna en Coryphée dans Electre, la comédienne était de nouveau sur les planches, en vieille maquerelle sans scrupules, dans La Célestine de l’Espagnol Fernando de Rojas (2009). Dans cette pièce, Calixte est follement amoureux d’une Mélibée étroitement surveillée par sa famille et que sa servante Lucrecia ne quitte pas d’une semelle. Econduit par la belle et plus que jamais désireux de la conquérir, Calixte s’en remet à la Célestine, un personnage d’entremetteuse sans états d’âme. Tragi-comédie de mœurs forte et crue, pleine de mensonges, de ruses et de trahisons, publiée en 1499 et ici mise en scène par Frédérique et Henri Lazarini, le spectacle est mené tambour battant par une Biyouna / Célestine pleine de ressources et de mordant.



Audio > Biyouna > Demain tu te maries


Audio > Biyouna feat. Malia > Bismilah


Audio > Biyouna > "Taali"


Audio > Biyouna > "Une blonde platine dans la Casbah"


Audio > Biyouna > Les Coyotes


Théâtre




- 18 avril - 10 mai 2015, Sagan, mise en lecture, avec Biyouna, Paris / Théâtre du Gymnase
- 14 - 31 mai, Sagan, mise en lecture, avec Hélène de Fougerolles, Paris / Théâtre du Gymnase
- 17 septembre - 4 octobre, Sagan, mise en lecture, avec Marie-Christine Barrault, Paris / Théâtre du Gymnase

Sagan, mise en lecture
Textes de Françoise Sagan
Adaptation et mise en scène de Nathalie Vierne et Dominique Coubes
Avec Biyouna, Hélène de Fougerolles, Marie-Christine Barrault


- 15 février 2013, Cournon d’Auvergne / La Coloc
- 9 février 2013, Bourg lès Valence / Théâtre Le Rhône
- 8 février 2013, Voiron / Le Grand Angle
- 5 février 2013, Lyon / Le Radiant
- 2 février 2013, Fos sur Mer / Théâtre
- 30 janvier 2013, Marseille / Le Silo
- 29 janvier 2013, Toulouse / Casino Barrière
- 26 janvier 2013, Florange / La Passerelle
- 18 janvier 2013, Bordeaux / Le Fémina
- 11 - 12 janvier 2013, Lille / Théâtre Sébastopol
- 19 décembre 2012, Limoges / CC Jean Moulin
- 6 décembre 2012, Troyes / Théâtre de la Madeleine
- 2 décembre 2012, Epinay / Maison du Théâtre et de la Danse
- 20 novembre 2012, Toulon / Théâtre Liberté
- 10 novembre 2012, Strasbourg / Salle Erasme
- 9 novembre 2012, Ludres / Espace Chaudeau
- 28 octobre 2012, Montpellier / Le Corum
- 25 - 26 octobre 2012, Alès / Le Cratère
- 19 octobre 2012, Clichy sous Bois / Espace 93
- 18 octobre 2012, Asnières-Gennevilliers / Théâtre Armande Béjart, 16, place de l’Hôtel de Ville, Tel. : 01 41 11 14 58
- 16 octobre 2012, Colombes / L’Avant Seine, 88, rue Saint-Denis, Parvis des Droits de L’Homme, 92700 Colombes, Tel. : 01 56 05 00 76
- 7 octobre 2012, St Martin de Crau / Le Galet, Place François Mitterrand, 13310 St Martin de Crau
- 5 octobre 2012, Saint Ouen l’Aumône / L’Imprévu
- 4 octobre 2012, Puteaux / Palais de la Culture, 19, rue Chante-Coq, 92800 Puteaux, Tel. : 01 46 92 95 41
- 2 juin 2012, Paris / Institut du Monde Arabe
- 22 mai 2012, Valenciennes / Le Phénix
- 10 mars 2012, Clichy la Garenne / Théâtre Rutebeuf
- 9 mars 2012, Bondy / Salle André Malraux
- 24 février 2012, Saint Étienne / Festival des Arts Burlesques
- 17 février 2012, Grenay / FestiRonny
- 24 janvier - 31 mars 2012, Paris / Théâtre Marigny, Paris 8e, Tel. : 01 53 96 70 30
- 7 et 9 juillet 2011, Le Pradet / Espace des Arts, Esplanade François-Mitterrand, 83220 Le Pradet, Tel. : 04 83 16 91 05

Biyouna ! (One Woman Show)
avec Biyouna et Samy Chihoub
Texte de Biyouna et Cyril Cohen
Mise en scène de Ramzy Bedia


- La Célestine de Fernando de Rojas (Création)
Adaptation de Henri Lazarini
Mise en scène de Henri et Frédérique Lazarini
Avec Biyouna, Luis Rego, Rona Hartner, Céline Caussimon

Représentations : 13 et 14 mars 2009, Palaiseau / Théâtre des Trois-Vallées, avenue du 8 Mai-1945, 91120 Palaiseau, Renseignements : 01 60 14 29 32
- 14 janvier - 1er mars 2009, Paris / Vingtième Théâtre


- Électre de Sophocle (Création)
Texte français de Robert Pignarre
Mise en scène et scénographie de Philippe Calvario
Musique d’Éric Neveux
Avec Jane Birkin (Electre), Sophie Tellier (Chrysothémis), Florence Giorgetti (Clytemnestre), Philippe Maymat (Egisthe), Biyouna (Le coryphée), Frédéric Andrau (Oreste), Jean-Claude Jay (Le précepteur d’Oreste), Jean-Edouard Bodziak (Pylade)
Chœur de femmes mycéniennes : Yelena Babec, Marie Coulonjou Séverine Etienne-Maquaire, Anna Mâh, Manel Moussaoui, Lucie Riedinger, Anne-Sophie Saint-Hillier

Représentations : 27 - 29 mars 2007, La Coursive - Scène nationale de La Rochelle
- 21 - 23 mars 2007, Grand Théâtre de Lorient
- 13 - 17 mars 2007, Théâtre National de Nice - Salle Pierre Brasseur, Tel. : 04 93 13 90 90
- 27, 28 février et 1er mars 2007, La Comédie de Clermont - Scène nationale
- 22 - 23 février 2007, Zürich / Schauspielhaus
- 13 - 17 février 2007, Marseille / Le Gymnase, 4, rue du Théâtre Français, 13001 Marseille, Tel. : 04 91 24 35 24
- 9 - 11 février 2007, Ollioules / C.N.C.D.C. de Châteauvallon, 83190 Ollioules, Tel. : 04 94 22 74 00
- 5 janvier - 4 février 2007, Théâtre Nanterre - Amandiers, 7, av. Pablo Picasso, 92000 Nanterre
- 30 novembre - 1er décembre 2006, La Halle aux Grains - Scène nationale de Blois
- 27 - 28 novembre 2006, Maubeuge (Bel) / Le Manège
- 16 - 17 novembre 2006, Théâtre de Privas, place André Malraux, 07000 Privas, Tel. : 04 75 64 62 00
- 7 - 13 novembre 2006, Quartz - Scène nationale de Brest


- 5 avril 2011 à 22h15, 8/04 à 00h40 sur France 2 - Taratata, avec Julien Doré, Catherine Deneuve, James Vincent, Mc Morrow, Grand Corps Malade, Zaz, Alister et Biyouna


Cinéma



Mohamed Dubois d’Ernesto Ona
(92’, Fr, 2012)
Avec Eric Judor, Sabrina Ouazani, Biyouna
Sortie : 1er mai 2013

Cheba Louisa de Françoise Charpiat
(95 min., Fr, 2012)
Avec Rachida Brakni, Isabelle Carré, Biyouna
Sortie : 8 mai 2013

--------------------

- La Source des femmes de Radu Mihaileanu
(122 min., Fr/Mar/Bel/Ita, 2011)
avec Leila Bekhti, Sabrina Ouazani, Biyouna, Hiam Abbas

- October 13 - 22, 2011, Middle East Premiere, Abu Dhabi Film Festival
- 11 - 22 mai 2011, 64e Festival de Cannes
Sortie : 2 novembre

- Holiday de Guillaume Nicloux
(90 min., Fr, 2010)
Avec - Judith Godrèche, Jean-Pierre Darroussin, Josiane Balasko, Biyouna, Françoise Lebrun
Sortie : 8 décembre 2010
- Il reste du jambon ? d’Anne Depetrini
(90 min., Fr, 2010)
avec Ramzy Bedia, Anne Marivin, Marie-France Pisier..., Biyouna
Sortie : 27 octobre 2010

Télévision



- Aïcha, la grande débrouille de Yamina Benguigui
(Téléfilm, 90 min., Fr, 2011)
Avec Sofia Essaidi (Aïcha), Amidou (Monsieur Bouamaza), Biyouna (Biyouna)...
* Diff. TV : 7 septembre 2011 à 20h35 sur France 2

- Aïcha. Un job à tout prix de Yamina Benguigui
(Téléfilm, 90 min., Fr, 2010)
avec Sofia Essaïdi, Shemss Audat, Rabia Mokeddem..., Biyouna
* Diff. TV : 2 mars 2011 à 20h35 sur France 2

- Garçon manqué de David Delrieux
(95 min., Fr, 2009)
avec Fejria Deliba, Smaïn, Biyouna
* Diff. TV : 13 avril 2010 à 20h35 sur France 3


- En concert : 26 juin 2010, "Une nuit à Alger" : Biyouna en concert et projection de Délice Paloma, en présence de Nadir Moknèche, Lyon / Les Nuits de Fourvière / Théâtre antique
- 14 mars 2010, Théâtre de Suresnes Jean Vilar

Biyouna : chant | Dario Ivkovic : accordéon | Samy Chiboub : batterie | Xavier Lugué : contrebasse / basse | Yousri Ghiat : percussions | Mustapha Mataoui : piano et direction musicale

--------------

- 19 juin 2009, Toulouse / Festival Rio Loco / "Le Maghreb"
- 15 mai 2009, Ivry sur Seine / Le Hangar
- 24, 26 Abril 2009, Délice Paloma de Nadir Moknèche, Projection en présence de Biyouna, Africala, Festival de Cine africano de México
- 9 janvier 2009, St Pierre des Corps / Centre Culturel Communal, 37 bis, avenue de la République, 37700 Saint-Pierre-des-Corps, Tel : 02 47 63 43 15

- 24 octobre 2008, Saint Etienne du Rouvray / Le Rive Gauche, 20, avenue du Val-L’Abbé, 76806 St Etienne du Rouvray, Réservations : 02 32 91 94 94
- 10 octobre 2008, Vienne / Théâtre municipal, 4, rue Chantelouve, 38200 Vienne, Tel. : 04 74 85 00 05
- 24 juillet 2008, Lodève / Square Georges Auric, 34700 Lodève
- July 10, 2008, Khaled • Biyouna • Orchestre National de Barbès + Faudel, Amman / Jordan Festival / Jerash South Theatre
- 17 mai 2008, 7è Festival Mawazine - Rythmes du monde, Rabat / Théâtre Mohammed V
- 15 mars 2008, Feyzin / L’Epicerie moderne
- 14 mars 2008, Théâtre de Sète

- 7 décembre 2007, Lannion / Carré Magique
- 4 décembre 2007, Illkirch / L’Illiade
- 23 novembre 2007, Echirolles / La Rampe, 15, avenue 8 Mai 1945, 38130 Echirolles, Tel. : 04 76 40 83 00
- 20 novembre 2007, La Riche / Chapiteau les Jardins d’hiver, 123, rue Saint François, 37520 La Riche
- 13 novembre 2007, Roubaix / Le Colisée
- 9 et 10 novembre 2007, Marseille / Théâtre du Gymnase, 4, rue du Théâtre Français, 13001 Marseille, Tel. : 04 91 24 35 24
- 26 octobre 2007, Pantin / Salle Jacques Brel / 8è Festival Ville des Musiques du Monde, 42, avenue Edouard Vaillant, 93500 Pantin, Tel. : 01 49 15 41 70
- 24 octobre 2007, Amiens / Maison de la Culture
- 16 octobre 2007, Paris / Théâtre Musical de Paris Chatelet (TMP) / Nuit du Ramadan
- 12 octobre 2007, Carros / 2èmes Rencontres Cinématographiques de Carros / Salle Juliette Gréco, Boulevard de la Colle Belle, 06510 Carros, Tel. : 04 97 02 82 35
- 11 octobre 2007, Paris / Lavoir Moderne Parisien, 35, rue Léon, Paris 18è, Tel. : 01 42 52 42 63
- 10 octobre 2007, Biyouna • Brigitte Fontaine, Nancy Jazz Pulsations 2007
/ Salle Poirel
- 27. Juli 2007, Biyouna • Les Boukakès, Lörrach / Festival Stimmen 2007
/ Rosenfelspark
- 17 juillet 2007, Rennes / Parc des Gayeulles
- 12 juillet 2007, Venissieux / Fêtes escales 2007
- 22 - 25 novembre 2006, Paris / Divan du Monde, 75, rue des Martyrs, Paris 18è



Biyouna | بيونة
- Blonde dans la Casbah
CD (Naïve, 2006)

Lire aussi
Raid Zone
Biyouna fait son show
Mon cabaret de Biyouna


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.