Algeriades > 2002 > Bilan du Film ethnographique

  21è Bilan du Film Ethnographique

Avec pour but de présenter "les tendances les plus originales de l’Anthropologie Visuelle dans le monde", le Bilan du Film ethnographique a tenu sa 21è édition au Musée de l’Homme. C’est là que fut créé le Comité du Film ethnographique par des personnalités aussi diverses que Marcel Griaule, Claude Lévi-Strauss, Roberto Rossellini, Jean Rouch et Henri Langlois.
"Alors qu’aujourd’hui toute définition restreinte de ce champ est contestée au nom de tout ce que cent ans d’expériences nous ont appris sur la flexibilité et la diversité des approches qu’exige la connaissance des autres", le rendez-vous vise à montrer "les plus étonnantes images captées sur les cinq Continents" par des "ethnologues-cinéastes" dont la panoplie de chercheur s’est enrichie d’une caméra numérique, d’un capteur solaire chargeur de batteries, d’un magnétophone de poche et d’un téléphone cellulaire.
La séance de clôture a vu projeter Les Images oubliées de Germaine Tillion, un film de François Gauducheau (Fr, 2001).



- 18 - 24 mars 2002, 21è Bilan du Film ethnographique, Musée de l’Homme, Tel. : 01 47 04 38 20

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.