Algeriades > 2001 > Bernard Bloch

  Les Paravents

Les Paravents fit grand bruit lors de sa création par Roger Blin en 1966 (Théâtre de l’Odéon, Paris). Dans cette pièce où sa situation d’exclu entrait en résonance avec celle des rebelles algériens, Jean Genet, qui critique les méthodes de la société française civile et militaire en Algérie, fustige l’aliénation du colonisé prompt à reproduire la conduite du colonisateur.
Patrice Chéreau a recréé ce "grand poème théâtral et funèbre" en 1983 (Théâtre des Amandiers, Nanterre), mais Marcel Maréchal qui projetait de le faire en 1991 (Théâtre de la Criée, Marseille), a dû reporter les représentations à l’année suivante pour cause de guerre du Golfe.
Les Paravents a été créé le 7 novembre 2000 à la Comédie de Genève.

- 6 janvier - 4 février 2001, Théâtre des Amandiers-Nanterre ; 15 et 16 février 2001, Valenciennes ; 8, 9 et 10 mars, Mulhouse ; 13 -18 mars, Lille ; 23 et 24 mars, Montluçon ; 29 et 30 mars ; 11 avril, Clermont-Ferrand ; 12 avril, Amiens

Les Paravents
de Jean Genet
Mise en scène de Bernard Bloch

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.