Algeriades > 2014 > Belkacem Hadjadj | بلقاسم حجاج

  Belkacem Hadjadj

Entre mythe et réalité, avec la Franco-Libanaise Laëtitia Eïdo dans le rôle titre, le Marocain Assaad Bouab dans celui de Cherif Boubaghla et Ali Amran dans celui d’Anzar, un personnage spectral qui dit et chante la geste du pays kabyle et harangue les troupes, le cinéaste fait revivre cette figure de femme insoumise, entrée dans la légende de la résistance à la conquête française de la Kabylie et morte en résidence surveillée en 1863 à l’âge de 33 ans.

A son retour au pays, le diplômé de l’Insas de Bruxelles rejoint la télévision algérienne et signe Le Bouchon, son premier long-métrage sur le registre d’une comédie à l’italienne, autour des mésaventures d’un locataire aux prises avec une fuite d’eau.
Puis ce sera La Goutte (1982), un court-métrage en forme de satire sur les problèmes de logement en Algérie. Censuré jusqu’en 1990, La Goutte est primé cette année-là au Festival d’Amiens.

Né en 1950 à Saïda, Belkacem Hadjadj est également l’auteur d’une thèse sur l’oralité et l’image, soutenue en 1987 à l’Université de Paris X. Il réalisera trois documentaires avant de s’atteler à Machaho (Il était une fois), son second long-métrage de fiction. Tourné en langue berbère, ce dernier conte l’histoire d’un paysan kabyle qui recueille et soigne un jeune étranger mourant sous la neige. Une tendre et discrète relation se noue entre ce dernier et la jeune fille de la maison. Après son départ, le paysan découvre que sa fille est enceinte et n’a plus qu’une idée en tête, venger son honneur.

L’Arc en ciel étoilé en 1998 a été conçu autour d’une fresque entreprise avec le concours d’un psychiatre et d’un plasticien, où le réalisateur se penche sur le travail de deuil d’enfants victimes du terrorisme.



- 11 mai 2014, projection en avant-première de Fadhma N’Soumer (Version kabyle, sous-titrée français) ; 12 mai (Version kabyle, sous-titrée arabe), Alger / Salle Ibn Zeydoun
- 5 juin 2010, Machaho, Puteaux / Festival du film des rives de la Méditerranée
- 22 - 30 juillet 2006, El Manara, 8e Biennale des cinémas arabes, Paris / Institut du Monde Arabe | Marseille | Poitiers
- 26 avril - 7 mai 2006, El Manara, 2e Festival international du film oriental de Genève
- March 15 - 19, 2006, El Manara, 5th Francophone Film Festival of Kalamazoo, Michigan, USA

- November 25 - December 11, 2005, El Manara, 13th New York African Diaspora Film Festival
- 6 - 16 Oktober 2005, El Manara, Films from the South, Oslo
- 3 - 13 agosto 2005, Machaho, 58. Festival internazionale del Film di Locarno - Open Doors Maghreb
- 14 - 20 mars 2005, El Manara, 15e Festival del Cinema Africano d’Asia e America Latina di Milano
- 26 février - 5 mars 2005, El Manara, 19è Fespaco de Ouagadougou

- 30 novembre - 10 décembre 2004, El Manara, 28e Festival du film du Caire
- 1er - 9 octobre 2004, El Manara, Journées cinématographiques de Carthage



Filmographie

- Fadhma N’Soumer
(Algérie, 2014)
avec Laëtitia Eïdo (Lalla Fadhma N’Soumer), Assaad Bouab (Boubaghla), Ali Amran (Anzar)
- El Manara (Fict., Alg, 2004)



-  Une femme taxi à Sidi Bel Abbès (Doc., Alg, 2000)


- L’Arc-en-ciel éclaté (Doc., 52 min., Alg, 1998)



- Machaho (Fict., 90 min., Alg/Fr, 1996)
Avec Hadjira Oulbachir, Belkacem Hadjadj, Meriem Babès
Antigone d’Or au Festival du Cinéma Méditerranéen de Montpellier


- La Sbeïba de Djanet (Doc., 1992)
- El Khamsa (Fict. TV, Alg, 1988)
Avec Fellag
- Djillali el-Gataa (Doc., Alg, 1984)
- Bouziane el-Qalai (Doc., Alg, 1983)
Primé à la Mostra de Venise, 1984
- La Goutte (C.-M., Alg, 1982)
Primé au Festival d’Amiens, 1991



- Le Bouchon (El-Merdja)
(Fict., Alg, 1980)
Avec Omar Guendouz, Sirat Boumediene, Sonia

Lire aussi
El Manara
Une femme taxi à Sidi Bel Abbès
Fadhma n’Soumer de Belkacem Hadjadj


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.