Algeriades > 2015 > Baly Othmani | بالي عثماني

  Baly Othmani

Poète, chanteur et musicien joueur de oud, Baly Othmani a disparu le 17 juin 2005 emporté par la crue de l’oued Idjeriou (la mer) qui traverse Djanet et se déverse dans la région de In Aberber. La crue a été provoquée par les fortes chutes de pluie enregistrées sur la ville les 16 et 17 juin. Le corps de la victime a été repêché, le 18 à deux km de la ville, par les éléments de la protection civile. Il a été inhumé le lendemain sous une pluie torrentielle.

Mebarek Othmani, dit Baly, est né en 1953 à Djanet, dans le Tassili, à quelque deux mille kilomètres au sud-est d’Alger. Étudiant en médecine, il s’achète un luth, se met à chanter sur des airs traditionnels touareg puis à écrire des textes en Tamacheq (berbère).
À Djanet, où il travaillait à l’hôpital de la ville, il fonde un ensemble instrumental et vocal composé de sa mère Khadidja et de ses cousines et cousins. La formation se produit également hors d’Algérie.

En 1991, Baly croise la route de Steve Shehan. Né en 1957 en Virginie (États-Unis), compositeur, poly-instrumentite et grand voyageur, ce dernier a collaboré avec Léonard Bernstein, John Mac Laughlin et Ryuichi Sakamoto. La rencontre de Baly et Steve Shehan a donné lieu à deux premiers albums aux subtiles couleurs africaines, suivis par Assikel (Voyage) qui a attendu plus de dix ans avant d’être publié.

Nous avions rencontré Baly pour avoir organisé sa première prestation parisienne, sur la scène de l’Unesco en août 1992. Nous l’avions revu à Djanet où son affabilité était connue de tous. Ses premiers enregistrements lui ont ouvert la voie de la scène, la reconnaissance du public et de ses pairs. Il a ensuite multiplié les concerts avec son ensemble et imposé les sonorités de son luth et son costume d’apparat.

Les dernières apparitions de Baly Othmani sur scène datent du mois de mai 2005, en compagnie de Jean-Marc Padovani. Compositeur inventif, le saxophoniste français est pour sa part convaincu que l’une des principales qualités du jazz réside dans son ouverture vers d’autres formes musicales. Avec en particulier son quartet "Chants du Monde" créé en 1997, ce familier des musiques du sud s’est intéressé à nombre d’instruments, modes, structures ou climats, qui représentent selon lui "une source d’inspiration illimitée et permanente".
Les concerts d’Alger, Annaba et Oran, en compagnie de Baly Othmani, représentaient le cinquième déplacement algérien de Jean-Marc Padovani depuis 1989. Les deux musiciens avaient annoncé avoir un album en chantier.

Dans "Awegh Ohalagh" (Dès ma naissance j’ai couru), l’une des compositions de l’album Assouf, Baly écrit : Dès ta naissance tu es démuni / Tu ne possèdes en ce monde / Que les dimensions de ta tombe / Que le linceul de ton corps / Et toi, tu imagines tout emporter avec toi. Les pistes du Tassili n’Ajjer résonneront encore longtemps des compositions vagabondes de son luth enjoué et festif.

Ultime album conçu par Steve Shehan et Baly Othmani, Assikel (Voyage) est le dernier volet d’un triptyque entrepris avec Assouf (Nostalgie) et poursuivi avec Assarouf (Pardon). Enregistré à leur suite, Assikel est enfin disponible à la faveur d’un CD accompagné d’un DVD où le percussionniste globe-trotter Steve Shehan se retourne sur les stations de son propre parcours de l’île de Bali jusqu’à sa rencontre avec Baly, l’ami poète et musicien, auquel il rend hommage en publiant leur dernière production.



Audio > Baly Othmani & Steve Shehan > Azouiegh Illougan


Baly Othmani & Steve Shehan > Assouf (audio)


Baly Othmani > Assarouf (audio, 6’53)


Baly Othmani & Steve Shehan > Damaa (audio, 4’30)


Baly Othmani > Kef Noun (audio, 15’02)


- 6 août 2007, "Hommage à Baly Othmani", Oran / 17è Festival de la Chanson raï
- 25 mai 2005, Festival culturel européen, Oran / Théâtre régional
- 23 mai 2005, Festival culturel européen, Annaba / Théâtre régional Azzeddine Medjoubi
- 21 mai 2005, Festival culturel européen, Alger / Riadh El Feth / Salle Ibn Zeydoun
- 21 juin 2004, Alger / Agora de Riad El Feth



Discographie :

Baly & Steve Shehan

- Assikel - de Bali à Baly
CD-DVD (Safar, 2008)
- Assarouf (Pardon)
(Triloka/Mercury, 1997)
- Assouf (Nostalgie)
(Al Sur, 1994)



Le Site de Steve Shehan

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.