Algeriades > 2012 > Azzeddine Meddour

  Azzeddine Meddour

Après des études de lettres françaises à l’université d’Alger, Azzeddine Meddour (1947-2000) a poursuivi des études de cinéma au VGIK de Moscou. À son retour en Algérie, il rejoint la télévision pour laquelle il a réalisé une dizaine de films documentaires, dont deux séries.
Le réalisateur a fait une entrée remarquée en 1985 avec Combien je vous aime dans lequel il osait une relecture qui ne manque pas d’humour des images d’archives de la colonisation. Avec La Montagne de Baya, dix ans plus tard, Azzeddine Meddour signait son premier long-métrage de fiction.

Le film, qui se déroule dans les montagnes de Kabylie au XIXè siècle, est une fresque paysanne aux accents épiques. Chronique de la dépossession des terres au temps de la colonisation et de la résistance contre la férule d’un potentat local, La Montagne de Baya met en image la geste de paysans chassés de la plaine vers les terres ingrates de la montagne. C’est aussi le chant de Baya, inspiré et nourri depuis des générations par le courage et la résistance des femmes.

Troisième long-métrage de fiction tourné en langue berbère, dans lequel s’est illustré le talent du directeur de la photographie Bachir Sellami, La Montagne de Baya soulève à sa manière les questions de l’identité et de l’héritage algériens.

Azzeddine Meddour a consacré Douleur muette, son dernier film, au travail effectué par la psychiatre Houria Salhi avec des enfants victimes de massacres terroristes.
Il s’est éteint le 16 mai 2000 des suites d’un cancer.



Filmographie sélective



Douleur muette
(Doc., 37 min., Alg/Fr, 1998)



Douleur muette, de Azzeddine Meddour > (1ere partie, 19’)



Douleur muette, de Azzeddine Meddour > (2ème partie, 19’)


- Maghreb des Films 2012, 19 - 23 novembre 2012, Paris / Institut du Monde Arabe | 28 novembre - 4 décembre, Paris / Ciné 3 Luxembourg



La Montagne de Baya (Adrar n’Baya)
(117 min., Alg/Fr, 1997)


- 16 - 24 novembre 2012, "Hommage à l’Algérie", 24e Journées Cinématographiques de Carthage
- 14 avril 2012, "Hommage à René Vautier", Paris / Cinéma 3 Luxembourg, 67, rue Monsieur Le Prince, Paris 6e
- 5 novembre - 6 décembre 2009, "Cinéma(s) d’Algérie" à Marseille, par l’association Aflam



Des Faits et des faits
(Série doc., 33 x 26 min., Alg, 1990)



Ô Combien je vous aime
(Doc., 105 min., Alg, 1985)

- 8 juillet 2012, La Voix du peuple de Djamel Chanderli et Mohammed Lakhdar-Hamina (20’, 1961) + Combien je vous aime de Azzeddine Meddour (105’, 1985), Maghreb des Films à Paris : Algérie, "naissance d’une nation", Paris / Cinéma 3 Luxembourg
- 27 janvier 2012, "Hommage à la Cinémathèque d’Alger", Salle des Académiciens - Cœur de Ville, Vincennes / Rencontres internationales du cinéma "Patrimoine et prix Henri Langlois" / Cinéma le Vincennes
- October 6 & 22, 2011, Combien je vous aime (How Much I Love You) by Azzeddine Meddour, "Mapping Subjectivity : Experimentation in Arab Cinema from the 1960s to Now, Part II", New York / The Museum of Modern Art
- 5 novembre - 6 décembre 2009, "Cinéma(s) d’Algérie" à Marseille, par l’association Aflam
- 18 - 25 août 2007, 30è Festival de Cinéma de Douarnenez / Portraits de colonisés
- 28 mai 2006, Projection d’ouverture, 4è Rencontres Cinématographiques de Bejaia



Colonialisme sans empire
(Série doc., Alg, 1980)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.