Algeriades > 2003 > Arrêt sur images

  Terrorisme islamiste : la preuve par l’image ?

En compagnie de Florence Bouquillat et de Jean-Baptiste Rivoire, ce numéro de l’émission "Arrêt sur images" de Daniel Schneidermann posait en particulier la question de comment "de simples déclarations ont-elles valeur de preuves ? Plus généralement, comment filmer une enquête sur le terrorisme sans être manipulé ni par les uns ni par les autres ?"
Auteur de plusieurs enquêtes consacrées au massacre de Bentalha, à l’assassinat des moines de Tibehirine et à celui du chanteur Matoub Lounès, Jean-Baptiste Rivoire a tenté dans une édition de "90 minutes" (Canal Plus) "de dénouer les liens entre le GIA et le pouvoir algérien". Pour "Compléments d’enquête" (France 2), les journalistes Florence Bouquillat et Mohammed Sifaoui ont, quant à eux, filmé en France "des "terroristes en puissance à visage découvert et aussi à leur insu, en caméra cachée".



- Diff. : 10 février 2003 à 12h35 sur France 5

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.