Algeriades > 2004 > Amalia Escriva

  Avec tout mon amour d’Amalia Escriva

À Alger, aux toutes premières années du XXè siècle, Jean Corveler, un avocat rentré de Montpellier où il a défendu des insurgés algériens du village de Margueritte, trouve son épouse Eugénia morte et une lettre dans laquelle elle a laissé ces quelques mots : "Avec tout mon amour". La réalisatrice de Dans les fils d’argent de tes robes (1997) et D’autres saisons (1988) recourt ici à la fiction pour se replonger - à rebours - parmi les fantômes de sa propre histoire familiale, dont son arrière grand-mère née en Algérie en 1874 qui s’est suicidée à trente-sept ans.
Dans le scénario qu’elle en a tiré, la figure de l’aïeule a cédé la place au personnage d’Eugénia dont le destin se confond à sa façon avec celui de l’Algérie coloniale. Une Algérie dont Amalia Escriva dit, "pour les enfants de Pieds-noirs, c’est un héritage complexe et difficile à assumer, comme une souffrance un peu honteuse qu’on nous a transmise". (© photo D.R.)



- 17 novembre 2004 à 22h40, 25/11 à 15h15, 28/11 à 1h20 sur Arte
- Diff. : 26 décembre 2002 à 0h05, 29/12 à 3h25 sur Canal Plus



- 2 - 12 août 2001, Sélection officielle, 54. Festival internazionale del Film di Locarno
- 31 octobre - 11 novembre 2001, 7è Rencontres internationales de Cinéma de Paris, Forum des Images



Avec tout mon amour
un film d’Amalia Escriva
(85 min., Fr, 2001)
Avec Jeanne Balibar, Dominique Blanc, Dominique Reymond, Bruno Todeschini
- Sortie : 28 novembre 2001

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.