Algeriades > 2009 > Alla | على

  Alla

C’est au début des années 1970 que Abdelaziz Abdallah s’achète l’instrument qui fera sa renommée : un luth (’oud). Longtemps, dans des fêtes de village ou simplement pour ses amis, le futur Alla jouera des airs en vogue et des pièces du melhoun marocain.
Né en 1946 à Béchar, dans le Sud-Ouest algérien, d’un père originaire de Taghit et d’une mère de Tafilalet au Maroc, Alla s’est forgé un style bien à lui, entre héritage maghrébin, réminiscences africaines et des échos de flamenco. D’une séance à l’autre, son luth devient aisément guitare, guembri ou cora. Avec une grande liberté d’improvisation propre au jazz, sa musique dite "Foundou", en référence au "fond 2" de la mine de Kenadsa où travaillait son père, a gardé une forte présence du Sahara natal.
Plus de quinze ans après sa première prestation parisienne dans la salle de l’Unesco en 1992, un concert que nous avons eu le bonheur d’organiser, Alla est unanimement salué comme le plus fin improvisateur du luth algérien contemporain.



- En concert : 19 avril 2009, Alla (oud) | Aicha Lebga Menoury (percussions) | Abdelati Laoufi (percussions), "Alger - Paris", Paris / Théâtre 13
- 22 avril 2006, Café de la Danse, 5, passage Louis Philippe, Paris 11è, Tel. : 01 47 00 57 59



Discographie de Alla (على) :

- Zahra
(Lyndaris / Night & Day, 2002)
- Tanakoul
(Al Sur, 1996)
- Taghit
(Al Sur, 1994)
- Foundou
(Al Sur, 1992)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.