Algeriades > 2010 > Algérie(s)

  Algérie(s)

"Octobre 1988. Les jeunes déferlent dans la rue. Des grèves s’organisent. La République algérienne vacille et le pouvoir répond par la force. L’armée tire sur la foule. À la faveur de ces émeutes, les islamistes entrent en scène. Ils ne vont plus jamais la quitter. Derrière eux, dans un pays à la dérive, se rassemble une population qui se sent méprisée. La révolution agraire marginalise les agriculteurs et la population des campagnes afflue dans les villes, alors que les grands complexes industriels ferment les uns après les autres. À la fin des années 1980, tous les éléments sont rassemblés pour que l’Algérie explose.
Ce documentaire en deux parties raconte la montée du fondamentalisme islamiste, la victoire du FIS au premier tour des élections législatives en 1991. Ces élections sont annulées et cette annulation est le détonateur de la "décennie rouge" que va connaître le pays. "Algérie(s)" revient sur l’enclenchement de ce face-à-face sanglant entre les militaires et les groupes terroristes, qui a plongé le pays dans l’horreur." (photo D. R.)



- 1/2 : 19 mars à 18h30, 25/03 à 18h30 | 2/2 : 25 mars à 20h30, 29/03 à 18h30, "Nouveaux cinémas d’Algérie" : Malek Bensmail • Tariq Teguia • Rabah Ameur-Zaimeche, Nantes / Le Cinématographe
- 4 - 14 mars 2006, 17è Festival Travelling de Rennes


- Diff. TV : 1/2 : 26 novembre 2003 à 20h40 sur Arte - Les Mercredis de l’Histoire ; 2/2 : 3 décembre
- 1ère diff. : Un peuple sans voix (1/2) : 18 novembre 2002 à 23h05 ; Une terre en deuil (2/2) : 19 novembre à 22h40 sur Canal Plus



Algérie(s)
un film de Patrice Barrat, Malek Bensmaïl et Thierry Leclère
(Doc., 2 X 80 min., Fr, 2002)
Une production Article Z

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.