Algeriades > 2003 > Ahmed Koumas - Chéhrazade Nafa

  L’Algérie et son patrimoine, dessins français du XIXe siècle

"C’est par le dessin, incomparable outil de connaissance, que des militaires, des architectes, puis les services des Monuments historiques, relevèrent dès les années 1831 ce patrimoine [de l’Algérie] aussi riche que diversifié.
Leur intérêt se porta d’abord sur les monuments de l’Antiquité classique, avant de s’étendre à l’architecture et aux arts islamiques. S’accumulèrent ainsi des milliers de relevés d’architecture et de détails de décors sculptés, de mosaïques, de céramiques qui constituent aujourd’hui une source irremplaçable pour l’étude des monuments et sites algériens.
En puisant dans divers fonds, et tout particulièrement parmi les collections de la Sorbonne et de la Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, les auteurs retracent et illustrent les grandes étapes de cette découverte.
Après une première partie introductive, qui rappelle le contexte historique dans lequel ces missions scientifiques se sont exercées, une seconde partie, présente les descriptions de dix-huit sites importants accompagnées de reproductions de planches aquarellées : relevés de temples, arcs de triomphe, théâtres, thermes, mosquées, medersas, palais et monuments divers sont ainsi étudiés dans les anciens départements de Constantine, d’Alger et d’Oran."

Architectes, spécialistes du patrimoine, Ahmed Koumas et Chéhrazade Nafa sont enseignants-chercheurs respectivement aux écoles d’architecture de Bretagne et de Toulouse et à l’Ecole d’architecture de Lille.



L’Algérie et son patrimoine, dessins français du XIXe siècle
par Ahmed Koumas et Chéhrazade Nafa
(Paris, Éditions du Patrimoine, 2003)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.