Algeriades > 2014 > Abdelwahab Mokrani

  Abdelouahab Mokrani

Artiste inspiré et écorché, Abdelouahab Mokrani, qui est considéré comme l’un des grands peintres algériens de son époque, est décédé le 3 décembre à Alger. Il avait 58 ans. L’artiste, qui se serait donné la mort, a été inhumé le 5 décembre au cimetière d’El Alia.

Hier plutôt sombre et heurtée, sa peinture s’est colorée, mettant une fois de plus en relief des silhouettes fixées dans des postures énigmatiques, des visions inquiètes où se profile également son grand talent de dessinateur. En 1990, la Galerie Isma à Alger montrait les œuvres composées pour Vision du retour de Khadidja à l’opium, un recueil de poésies d’Amin Khan. Deux ans plus tard, les Centres culturels français d’Algérie présentaient à leur tour ses illustrations pour Le Voyage, un poème de Charles Baudelaire tiré des Fleurs du mal.

Abdelouahab Mokrani a en outre pris part à d’importantes manifestations collectives à Alger ("Artistes algériens d’aujourd’hui", "Six manières d’être artiste en 1986 ; "Artistes de la Villa Abdeltif", "Peintres algériens, 25 ans après" en 1987 ; "Papiers peints" en 1988, à la galerie M’hamed Issiakhem), au Musée d’Antibes ("Hommage à Picasso" en 1988), à Paris ("Algérie, peinture des années 80", Cnap, 1986 ; Institut du monde arabe, 1995) et au Mans ("Les Effets du voyage", 25 artistes algériens en 1995).

Né en 1956 à Taher près de Jijel, Abdelouahab Mokrani a suivi les cours de l’École nationale des Beaux-Arts d’Alger, puis de l’École supérieure des Beaux-Arts de Paris jusqu’en 1982. Cet ancien pensionnaire de la Villa Abdeltif à Alger (1987), invité en résidence à la Cité internationale des arts à Paris (1993), expose depuis 1981.
Un temps en France à partir de 1997, il était retourné vivre et travailler à Alger en 2004. (Photo 1 : "Le Voyage", Baudelaire - Mokrani © Centre culturel français d’Alger, 1992 | Photo 2 : Peinture de Abdelouahab Mokrani © Centre culturel algérien à Paris, 1995)



Marseille, Galerie Anissa, images de Dominique Devigne (10’, 2001)


- 12 - 30 novembre 2012, 12e Salon d’automne du petit format, Alger / Galerie Dar El-Kenz, 16, lotissement Haddadi, Cheraga, Alger
- 18 juillet - 30 septembre 2012, "50 années d’art algérien", Alger / Musée national des Beaux-Arts, Dar es-Salam, El Hamma
- 15 - 18 juin 2012, "Peintres de l’autre rive", Paris / Espace Le Scribe - L’Harmattan, 19, rue Frédéric Sauton, Paris 5e
- 4 - 16 février 2012, Abdelwahab Mokrani, Amar Briki, Moncef Guita, Alger / Galerie Dar El-Kenz
- 14 juin - 4 juillet 2006, "5è Expo-rencontre internationale", Alger / Espace Top Action, El Achour
- 5 - 22 décembre 2005, Alger / Centre culturel français
- 16 mai - 3 juin 2000, "Abdelouahab Mokrani, œuvres récentes", Paris / Nouveaux échanges culturels franco-algériens (Necfa) / Espace Génériques, 34, rue de Cîteaux, Paris 12e


- Abdelouahab Mokrani : "L’Algérie des masques"
- Entretien avec Abdelouahab Mokrani
Algérie Littérature/Action, n° 18, fév.-mars 1998

Lire aussi
Wahab Mokrani s’est tu


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.