Algeriades > 2004 > 20 ans barakat

  20 ans barakat > Ouech dek

Début décembre, après que le roi Mohammed VI eut mis fin à la Moudawana, le code marocain de la famille et au moment où le président Bouteflika installait une commission interministérielle en vue d’"améliorer" le code algérien en faveur des femmes, sortait un CD qui appelle une nouvelle fois à son abrogation. A l’initiative du collectif "20 sana barakat" (20 ans ça suffit), vingt-deux chanteuses ont posé leurs voix sur un air de chaabi pour enregistrer "Ouech dek ya el kadi" (eh juge, qu’est-ce qui t’a pris ?) et dénoncer ce que d’aucuns appellent "le code de l’infamie", en vigueur en Algérie depuis 1984.
Vingt femmes, parmi lequelles Fettouma Ousliha, Hasna El Becharia, Biyouna, Djura, Zahra n’Summer, Zora, Aïcha Labgaâ, Keltoum El Aurassia, rejointes par Annie-Flore Batchiellilys (Gabon) et Barbara Luna (Argentine), refusent le statut de mineures à vie et revendiquent, haut et fort, l’égalité des sexes et la parité.
Le CD a été réalisé avec le concours de Bazou, Akli D., Mourad et Amirouche du groupe Inesliyen, et le clip de la campagne écrit par Aziz Smati et réalisé par Philippe Roméo.





- 18 juin 2004, Concert pour l’abrogation du Code de la famille, Espace Reuilly, 21 rue Hénard, (M° Montgallet) Paris 12è



Ouech dek
(20 ans barakat, 2003)

Avec les voix de : Amira, Rabia Asloum, Keltoum el Aurassia, Annie-Flore Batchiellilys (Gabon), Hasna el Becharia, Souad Belhaddad, Zohra Bendaoud, Biyouna, Mamia Cherif, Samia Diar, Djura, Fara K., Israhn, Kamila Adli, Aicha Lebgaa, Barbara Luna (Argentine), Malia, Miana, Fettouma Ousliha, Sam, Zahra n’Soumer, Nadia Tachaouit, Zora



+ d’info sur Le Site de 20 ans barakat en France

Lire aussi
20 ans barakat : Concert de solidarité


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.